24 Heures Chrono

24-heures-chronoCette série TV est particulière, chaque saison correspond à une journée, chaque épisode correspond à une heure de temps passé IRL même si bizarrement les épisodes font 45min. On aurait pu lui donner un autre nom « Bienvenue à psychopathe-land » ou « Ce que Jack veut, Jack obtient et il vous emmerde ». Si le concept est original, au delà de quelques saison ça devient juste improbable ou insupportable.

Histoire

Jack Bauer, agent de la CAT de Los Angeles (Cellule Anti Terroristes) a quelques heures pour résoudre une crise de grande envergure sur Los Angeles (le plus souvent).

Critique

Le concept est pas mal, suivre l’évolution d’une crise et surtout des implications politiques et personnelles des différents protagonistes, comme l’ex-femme du président qui manipule son monde, le fils d’un ministre qui passe à l’interrogatoire, un ex directeur de la CAT qui vend du gaz neurotoxique à des terroristes…

Mais cet imbroglio de circonstances liés directement à la crise ou liés aux différents personnages comme la relation ambiguë entre deux agents, rend le tout parfois lourdingue. Les complots cachent des complots qui cachent des complots qui cachent d’autres complots, finalement si la crise initiale comme l’arrêt de certain terroristes est assez vite expédiée, elle résonne sur la suite de la saison mais après 24 heures d’action, on se demande comment ça a commencé.

Il y a aussi la capacité du personnage principal à tout faire et ce au mépris des règles. Autant dans les premières saisons c’est assez compréhensibles, Jack est officiellement lié à la CAT et la dirige lors d’une saison. Ensuite, coup sur coup, il est réintégré parce qu’on a besoin de lui alors qu’il avait démissionné, ensuite il réapparaît après s’être fait passer pour mort, ensuite il revient après deux ans de torture subis dans les prisons chinoises pour être livré a un terroriste, et à chaque fois, il dirige les équipes sur le terrain, va a l’encontre des ordres qui émane directement de la maison blanche.

Après il y a des idioties sans nom. Dans la saison 6, un échange doit avoir lieu entre un otage et une puce électronique qui est sensée dévoiler les codes de défense russes aux chinois et c’est la merde parce que les américains ne veulent pas que le code tombe aux mains des chinois, mais l’otage est la copine de Jack… donc Jack veut, Jack obtient. Il veut même se faire sauter avec les chinois pour détruire la puce. Et moi en bon couillon… pourquoi ils ont pas effacés les données sur la puce ? Tant qu’à la faire sauter, autant être sur qu’aucun méchant s’échappe. Surtout que les chinois se retrouvent baisés parce que la puce est endommagé et que les américains ne le savent pas et veulent la retrouver…

Trop d’incohérence, de bizarrerie qui pose des problèmes, comme le fait que les gars soient capable dès qu’on leur donne un nom de pister et d’écouter les communications : on a les téléphones de tous les terroristes en mémoire, et ceux qu’on a pas c’est pas grave, puisqu’ils vont appeler pour nous narguer ou négocier.

Conclusion

C’est bien, mais après quelques saisons, on se lasse vite. Et ça devient tellement gros, voir tellement impossible, que le mythe du héros américain, du patriote prêt à tout pour servir son pays en prend un sacré coup et passe pour un tordu sadique capable de torturer ou abattre n’importe quelle personne aussi bien parmi ses amis que sa famille. Les saisons 3 et 4 sont pas mal, mais après ça devient beaucoup trop stupide.

One thought on “24 Heures Chrono”

  1. Les épisodes font 45 mn car ils comptent les publicités américaines dans l’heure de l’épisode, tu remarqueras que l’horloge ne reprend pas au même endroit. Sinon, je suis bien d’accord avec toi, surtout que j’ai laissé tomber à la saison 2 tellement le personnage de Jack Bauer me sortait par les yeux. Mon homme a vu les 8 saisons mais il s’est forcé, agacé par le complot dans le complot dans le complot…

Leave a Reply