Aura, n’aura pas ?

On se pose souvent la question des auras en tant que paladin. Lesquels sont les plus utiles, lesquels sont inutiles ? Alors voici un article court qui répondra sans doute à beaucoup de question et qui résoudra beaucoup de problèmes.

Les différentes auras

Bien sur ici, exit l’Aura de Croisé, on ne parlera que aura en combat.

  • Dévotion : augmente l’armure
  • Vindicte : inflige des dégâts à la cible qui nous frappe
  • Concentration : réduit le temps d’interruption de 35%
  • Résistance : augmente les résistances feu, ombre, givre de  …..

Les auras défensives

Alors tout dépend du nombre de paladin dans le groupe/raid, mais globalement la problématique est la même.

L’Aura de Dévotion offre une augmentation de l’armure, elle est donc utile contre les dégâts physiques. Si le boss ou les trashs font principalement des dégâts magiques, elle devient obsolète, ce surplus d’armure ne servira à rien car n’influera pas les dégâts magiques encaissés. Sur un boss comme Siamat (Cité perdu des Tol’Vir, dernier boss), l’aura de dévotion n’est pas très utile, car 80% des dégâts reçu lors du combat sont du aux chaînes d’éclair du boss et des adds. Elle s’avérera utile contre les dégâts physiques. L’aura offre une réduction des dégâts physiques de 1.5% environ. Sur un groupe, 1.5% n’est pas négligeable, en farming solitaire, aucune utilité, on se soigne beaucoup plus via Mot de Gloire.

L’Aura de Résistance est particulièrement utile contre les différents types de dégâts magiques (feu, ombre et givre), sur des boss comme Siamat, elle est inutile car elle ne diminue pas les dégâts de nature. Par contre, face à Erudax (Grim Batol, dernier boss), qui fait beaucoup de dégâts d’ombre, ou Magmagueule (Descente de l’aile noire, premier boss), qui inflige beaucoup de dégâts de feu, cette aura prend tout son sens et permet une réduction significative des dégâts.

Ces deux Aura sont des auras de défenses. Il faut souvent choisir entre l’une ou l’autre afin de réduire les dégâts encaissés à la fois par le tank et par le groupe/raid. Mais vous avez du remarquer que j’ai cité deux fois Siamat et qu’à chaque fois, je précisais que ni Dévotion ni Résistance n’était utile, on ne peut donc pas, sur ce combat, utiliser d’aura défensive de manière optimale. A choisir, les boss donnant obligatoirement quelques dégâts physiques, l’Aura de Dévotion restera la plus avantageuse car même si quasi-inutile, elle reste plus rentable que l’Aura de Résistance.

Les autres auras

Concentration

Pour comprendre le fonctionnement de l’aura de Concentration, il faut comprendre le fonctionnement d’un sort de cast. En situation standard, un sort a un temps d’incantation défini dans son descriptif, ce temps est compressible via le score de hâte. Toutefois il est aussi extensible si le joueur qui lancer le sort prend des dégâts direct (dot et aoe non concernés) durant l’incantation. Au maximum, les dégâts subits peuvent rajouter 1sec de temps d’incantation. En fonction des talents on peut réduire ce temps rajouter. L’aura de concentration permet de diminuer de 35% de temps ajouter, soit de 0.35sec pour 1sec rajoutée, ou 0.175sec pour 0.5sec rajouté.

Là, vous êtes sensé dire « Youhou, c’est super utile… ! ». En fait pas vraiment, les dps/heal ne sont pas sensé prendre de dégâts direct en donjon ou raid, donc inutile. Finalement l’utilisation de cette aura reste très limitée, elle avait une utilité sur certains packs de Naxxramas où les joueurs étaient ciblés de manière aléatoire et prenaient des dégâts, ou même sur Gargamoelle avec son tourbillon.

Si vous avez assez de paladins dans le groupe pour vous permettre de l’activer, ne vous en privé pas, même si le bonus est négligeable, c’est mieux que Aura de Croisé.

Vindicte

On arrive maintenant à l’Aura de Vindicte. Très discutée pour son dps, elle trouve tout son sens à l’aggro multicible. L’idée bête vient de deux éléments, le buff Epine du druide qui provoque des dégâts quand on se fait toucher, et la pointe de bouclier qui inflige des dégâts quand on bloque.

Avant toute chose, je vais vous expliquer Omen, il permet en autre d’afficher la menace total, mais également la menace par seconde (mps) généra par un joueur. Les dernières versions sont capables d’afficher de manière assez précise le délai en seconde avant que le tank se fasse dépasser à l’aggro par un autre joueur (temps afficher si le tank n’a pas le MPS le plus important).

Sur ce constat, j’ai fait quelques tests avec Omen. Sur cette phase de test, j’étais en spé tank, et ne frappait pas la cible :

  • Aura de Dévotion : 0 mps
  • Aura de Vindicte : 0.5 mps
  • Heal : 0.5 mps (1k/heal, 2sec d’incant/heal)

Donc en combat, juste provoquer un add et se débrouiller pour qu’il nous frappe suffit à contrer la menace générée par les heals tout en gardant un cycle tank monocible, et d’un autre coté, le tank peu facilement la surpasser pour éviter qu’un dps garde l’aggro non stop. Elle est pour moi l’aura la plus avantageuse si je ne suis pas dans le cas d’un boss infligeant de lourds dégâts physiques ou magiques (comme un boss à adds).

Nombre de paladin et switch

De base, il faudra penser aux auras défensives. Sur un boss type Thongus (Grim Batol, 2eme boss), il faudra mettre Dévotion et Résistance. Si vous avez deux paladins, mettez toutes les deux, s’il y a un chaman et un paladin, pareil via les totems. S’il n’y a qu’un seul paladin, laissez l’Aura de Dévotion en permanence et switchez en Aura de Résistance s’il fait son bouclier (mode héroïque uniquement).

De manière générale, n’hésitez pas à changer d’aura, même en cours de combat. En fonction des phases, le type et la quantité de dégâts peu changer ou des adds peuvent pop.

3 réflexions sur “ Aura, n’aura pas ? ”

  1. Joli article, j’apprécie la partie avec une comparaison de menace par seconde 🙂
    Dans la pratique, l’aura de Dévotion est plus pratique que le totem de peau de pierre, en raison de sa portée plus élevée (c’est souvent salutaire sur les fights à mouvement), et un chaman posera toujours ou presque le totem de force de la terre (pour éviter à un DK de gâcher un GCD en plein combat), et le totem guérisseur glyphé (pour les résistances feu/nature/givre).
    En groupe de raid, à moins qu’il n’y ait des dégâts d’ombre ET de nature, j’ai une préférence pour l’aura de dévotion + la résistance totémique.

  2. Franchement rien de mieux que de mettre le glyphe pour un chaman. Tout simplement car il est rare de ne pas avoir une bok+bene de puissance dans un raid. Donc les cham sont obligés de mettre de totem de vie.
    En plus de ça, le cor de l’hiver fait parti du ‘cycle’ dps du dk pour monter la puissance runique, ou alors un war dps glyphé lui aussi n’aura besoin de refresh qu’une fois toutes les 5minutes son cri for/agi.

    Bref un combo dévotion-totom de vie , reste le mieux pour moi.

    (blog très intéressant au demeurant)

Laisser un commentaire