Avoir la côte

Avoir la côte dans Wow est souvent difficile compte tenu du nombre de joueurs qui s’emballe facilement au moindre problème.

Quand on joue à un jeu en ligne, il arrive qu’on croise régulièrement les mêmes joueurs. Wow est d’autant plus marqué par ce système qu’on y a une liste d’amis et une liste noire. On peut donc retrouver ou éviter facilement certains joueurs. Si on ajoute à cela la stratification des styles de jeu (Pve, Pve HL, Pvp…), les horaires de connexions, temps de jeu… le nombre de joueurs qu’on croise est encore plus restreint donc finalement on retrouve souvent les mêmes joueurs.

Réputation du joueur

Il n’est pas rare qu’un joueur devienne le souffre douleur de tout un serveur. Pendant une période sur Uldaman, un joueur s’amusait avec l’HV, il contrôlait une bonne partie de l’économie du serveur et s’est mis à dos bon nombre de joueurs. Quand l’idée lui est venue de jouer sa mule, il avait beaucoup de mal à trouver des joueurs qui ne lui en voulaient pas pour partir en donjon (l’outil donjon n’existait pas encore). Ce joueur a été obligé de migrer pour retrouver un jeu normal.

Aujourd’hui, pour un joueur casu qui ne raid pas, une bonne réputation n’est pas forcément nécessaire et une mauvaise réputation n’est pas un handicap, les groupes aléatoires concernant plusieurs serveurs, ces joueurs peuvent faire leur petit bout de chemin tranquillement. Même avec le système de Liste noire inter-serveurs, il y a tellement de joueurs que retomber plusieurs fois sur les mêmes a quelques jours d’intervalle est très rare, cela arrive néanmoins sur les phases de leveling, tard dans la nuit.

Pour le Pve HL, la réputation d’un joueur passe par plusieurs facteurs, dans un premier temps, son attitude générale sur les canaux de discussion, puis sa façon de jouer. On peut apprécier un joueur pour sa capacité à gérer son personnage et en même temps le détester pour son aspect social, au même titre qu’on peut apprécier la qualité du travail fourni par un collègue sans pour autant apprécier ce dit collègue.

Pve Hl et choix de joueur

Le relationnel a beaucoup d’importance en Pve HL, beaucoup plus qu’on pourrait le croire. Premièrement, avoir des joueurs qui s’entendent bien sur un même raid permet d’éviter les conflits type « c’est la faute à machin, pas la mienne », chacun assume ses actes beaucoup plus facilement. Ensuite, il faut que le lead soit capable de se faire respecter, sans ça ce serait la foire et le raid est foutu d’avance.

Si je suis amené à prendre un pick-up en raid avec ma guilde, j’aurais tendance à éviter les casse-pieds du serveur, les vacanciers, Arthas et Naruto, et certaines guildes. Je choisirais dans la mesure du possible un joueur avec un bon stuff, et dans le meilleur des cas un joueur que je connais. Par contre ce n’est pas une garantie de résultat, ayant déjà raid avec plusieurs joueurs que je trouvais bon, j’ai parfois été déçu de leur prestation dans les raids suivants.

Ma guilde a récemment eu besoin d’un pick-up dps pour partir à BWD10 et nous avons recruté un joueur casu, druide équi, pour compléter le roster. Le joueur ne connaissait que les deux premiers boss, il m’a suffit de lui expliquer la stratégie à chaque boss et il n’a fait aucun grosse erreur, le raid s’est déroulé sans encombre. Quelques jours plus tard, ce joueur parle sur le canal commerce et c’est le drame…. plusieurs joueurs l’ont critiqué pour ses capacités, sa façon d’être. C’était un joueur entre 12 et 14 ans, qui joue pour les vacances et avec un stuff correct, je trouvais étrange qu’autant de joueur se plaignent de lui alors que je l’avais trouvé très correct et qu’il faisait son job correctement, même s’il balançait des âneries sur Mumble. Finalement il s’est avéré qu’en heal il ne savait pas jouer et que son stuff était très juste (pour l’avoir recroisé dernièrement).

Renommé du personnage

Quand j’ai commencé le Pve HL, nous étions trois 80 dans la guilde et jamais connectés ensemble, je devais donc partir en pick-up. La clé du succès, c’est de donner le meilleur de soi-même, prouver qu’on mérite sa place. Je conseilles réellement de partir en pick-up si on n’a pas la possibilité de partir en guilde, car être confronté à d’autres joueurs permet de s’évaluer, et de se faire connaitre. Quand les raids 25 étaient plus intéressant que les raids 10, ce n’étaient pas rare que je rencontre toujours les mêmes joueurs à chaque raid, le raid-lead avait un réseau de joueur compétent avec qui on pouvait être sûr d’avancer.

Être reconnu comme étant un bon joueur ouvre des portes quand de grosses guildes cherches à compléter leurs groupes.

Réputation de guilde

J’expliquais plus haut que j’évitais certaines guildes dans mes recrutements pick-up. Je ne suis pas le seul dans ce cas, il est de notoriété publique que certaines guildes sont mauvaises et que leurs joueurs ne sont pas des flèches. Comment est-ce qu’une guilde peut se faire huer sur le canal commerce chaque fois qu’un de ses membres ose lancer un message ?

Tout vient de la tête de la guilde, le GM. Si celui-ci est une personne compétente, correcte avec les autres et sans histoire, la guilde a une bonne réputation ou est inconnue, ce qui revient presque au même, les joueurs membres ne seront pas discrédités par leur guilde. A l’inverse, si le GM s’affiche comme un pgm de la mort qui tue et qui en réalité ne vaut pas un clou, les moqueries commenceront et ce sera l’escalade. Ce qui est d’autant plus dramatique qu’une fois la mauvaise réputation faite, il sera difficile de s’en défaire.

Sur Uldaman et autre serveurs, il existe pas mal de guilde de ce type. L’une des plus redouté a été créée il y a quelques temps par une joueuse et son copain, à l’époque d’Icc. Cette guilde n’arrivait pas a passer le Porte-mort galérait sur les packs de trash. Ça peut arriver, rien de bien grave, tant que les joueurs se font plaisir. Là où ça a dérapé, c’est quand le copain de la GM a récupéré une ID sur le Roi-Liche (on n’a jamais su comment) et régulièrement, ils tentaient de monter un groupe en guilde. Les annonces sur le chat se suivaient ainsi: « S******** recrute pour son roster 10, Icc10 3/12 » et « S******** cherche un dps pour Roi-Liche ». Vous leur auriez fait confiance ?

Depuis, l’ancienne GM et son copain ont déserté la guilde (pour en créer une autre tout aussi pourrie) et le nouveau GM peine a réhabiliter sa guilde auprès des autres joueurs.

Conclusion

Si vous envisagez de vous lancer dans le Pve HL, essayez de maintenir une bonne réputation, elle vous sera profitable, bien plus qu’être un des joueurs les plus détestés du serveur.

Laisser un commentaire