Diablo III : Premières impressions

Après un raid et un grand nombre de tentative de connexion, Diablo III m’a enfin ouvert ses portes de l’enfer. Autant vous dire que j’en attend beaucoup de chose, notamment un jeu à mi-chemin entre le MMO et le Solo.

La connexion

Je vais rabattre le caquet à tout les rageux de la planète France : Non ce ne sont pas les serveurs Diablo qui sont en mousse, oui Blizzard avait prévu la connexion massive a Diablo III le premier soir… mais ils avaient juste oublié de renforcer les serveurs d’authentification battle.net, ce qui a d’ailleurs emmerdé pas mal de monde pour les connections a StarCraft ou Wow.

Après tout, ce n’est pas bien grave, c’est un jeu solo donc ca me fait doucement rigoler les joueurs qui se plaignent d’avoir payé 60€ et que blabla retard, blabla cher, blabla Activision… j’ai Mass Effect 3 sur mon étagère depuis sa sortie, il n’est pas encore sortit de l’emballage et ca me défrise pas.

Sinon Blizzard, il serait temps que vous vous mettiez sérieusement à réfléchir pour éviter ce genre de connerie, si à chaque sortie de jeux tous les titres Blizzards sont injouable a cause de Battle.net, ce sera vite ingérable.

Le personnage

Je n’ai pas trop réfléchis, j’ai donc pris la première classe qui venait, le Barbare. J’avais joué un paladin dans Diablo II (comme c’est étrange).

On démarre avec un bouclier et une hache, et on constate rapidement qu’on défonce facilement les petits zombies, c’est cohérent avec le background du personnage qui est sensé être un « grand guerrier ».

Personne par la guerre ne devient grand – Yoda

Et vu qu’on défonce tout facilement, ben je me suis dit que le bouclier ne devais pas servir à grand-chose donc j’ai équipé avec une hache dans chaque fin, et surprise, l’animation s’est adapté, le personnage enchaîne les coups en tapant avec les deux armes en alternance.

Le gameplay et les zones

Les combats sont rapides et assez simple, les premiers boss ne sont pas trop compliqué et on comprend rapidement les « strat ». L’exploration a aussi sa part notamment celle des diverses grottes habitées par les monstres. Se contenter de suivre les quêtes sans fouiller un minimum les zones, c’est se privé d’une partie du jeu et le rend mon intéressant.

Par contre, le jeu change la map a chaque partie, donc si vous avez exploré une zone avec votre personnage puis changer de quête en court de route, la map aura changer et vous devrez redécouvrir la zone.

Le coté narratif est très bien fait aussi avec des interactions simple avec les Pnj de quêtes, à la manière de SWTOR sans pour autant que les dialogues prennent des plombes (un point fort ou faible de SWTOR). On a finalement que très peu de choses à lire, beaucoup à écouter, donc il n’y a pas d’interruption ou de cassure du dynamisme.

Il y a aussi un point très bon, les différents livres qu’on ramasse sont lu avec les voix des Pnj correspondant, même après qu’on ai fermé la fenêtre, ce qui permet d’écouter un témoignage ou des informations tout en tapant du monstre.

Les amis et le public

Sans avoir eu le temps de tester ces fonctionnalités, j’ai l’impression que le système d’amis est intéressant. Un ami Real-ID était connecté en même temps que moi j’avais donc l’opportunité de le rejoindre dans sa partie ou lui de rejoindre la mienne, sans que cela n’influe la progression.

Il y a aussi le concept de partie publique. Les joueurs se connectent en publique et peuvent rejoindre ou être rejoint par des joueurs inconnus qui souhaitent faire la même quête, avec un maximum de 4 joueurs. Ca peut-être pas mal pour tomber des monstres à plusieurs, une sorte d’outil donjon à la Wow, mais on prend le risque de tomber sur les joueurs type « rusher » qui zappent complètement la partie histoire (le type de joueur qui aurait du rester sur CS).

Les quêtes et évènements

Outre la quête principale, on peut trouver diverses quêtes annexes ou événements. Ils consistent à accomplir une chose dans des conditions définies, comme survivre à des vagues de monstres durant un temps défini, ou alors nettoyer une zone… il y a en diverses sortes.

Ces événements peuvent apparaître a chaque fois qu’un zone est généré, et peuvent donc être présents lors de votre seconde exploration.

Conclusion

Ce jeu répond aussi bien aux attentes des joueurs solos, des joueurs multi, des pvp-istes… Son histoire est bonne, le gameplay est bon. Pour faire court, j’ai hâte de rentrer chez moi ce soir.

Laisser un commentaire