Peut-on évaluer les heals !?

Comment évaluer les heals car contrairement au Dps, il n’y a pas de chiffre miracle pour comparer des heals ou des tanks. Tout se fera par le biais d’une connaissance parfaite de sa classe, des stratégies et de sa capacité à anticiper.

Les autres classements

Il existe plus ou moins trois classements, les dps, les heals et les tanks.

On ne classe pas les tank, on sait simplement si l’un est meilleur que les autres où s’ils sont sur le même palier. On ne peut pas qualifier un tank de mauvais car un mauvais tank ne raid pas, il prend donc du retard sur son stuff et n’est pas pris en raid. Pour améliorer son stuff, un tank doit être bon sous peine de ne plus trouver de groupe.

Les Dps sont classés selon leur dps (tient donc). Toutefois il reste plusieurs paramètres derrière ça: le rôle du dps (démo tank, chassous ou mage qui kitte), son équipement et son expérience. Globalement tout le monde arrive à distinguer les bons des mauvais dps, les mauvais ne sont pas ceux qui sont en bas, ils font souvent leur possible. Par contre un dps n’est pas bon si pour un même rôle, il fait moins de dps qu’un joueur de la même classe avec  un stuff inférieure.

Hps de situation

D’après certains, on peut évaluer les heals selon leur Hps. C’est une erreur monumentale. Le Hps n’est pas une valeur fiable dans le sens où il diffère selon les combats et selon le type de heal. L’exemple le plus concret est le combat de Pulentraille. En P1, le heal de raid est très soutenu et le heal de tank reste très faible. En P2, le heal de raid diminue alors que le heal de raid augmente. En P3, le heal de raid disparait pour laisser place à un heal de tank important.

La décomposition du Hps phase par phase donne environ ça. Les données sont purement fictive et sont là pour représenter le Hps. Ici, on considère qu’en P1, 80% des dégats sont sur le raid, en P2, 50% et P3, 20%.

Combat_pulentaille_phase_par_phase

Vu comme ca, les deux heals fournissent un Hps similaire. maintenant, intégrons à l’équation le Dps qui mine de rien, et beaucoup de joueurs l’oublient, est une composante déterminante du combat. Cette donnée induite par le Dps est le temps. Le graphique suivant représente le Hps de chaque heal phase par phase en prenant en compte que les Dps influent sur le nombre de phases répétées.

Combat_pulentaille_phase_par_phase_avec_temps

On voit bien que le Hps est différent selon les phases et en fonction du nombre de phases passé dans un combat. En partant de ca, on peut donc dire que cette valeur du Hps est faussée. Dans l’exemple que j’ai donné, sur les graphiques, le Hps est global, il ne prend pas en compte le fait qu’il peut y avoir, comme souvent, deux heals de raid, ce qui change encore la donne.

Hps complet

Le Hps mesuré par les addons est faux. j’ai prouvé au dessus que la valeur n’est pas valable, car elle ne prend pas en compte les phases des boss. Maintenant je vais démontrer qu’elle est également fausse.

Globalement, un addon de kikimeter prend le total de soins effectués par un joueur et le divise par le temps du combat. Où passe l’overheal ? Il y a une différence entre les soins fait et les soins en excès, les premiers sont utiles et les autres sont, comme le nom l’indique, en excès. Pourtant les deux sont émis par le heal, il est donc logique de penser que c’est à partir du heal émis que devrait être calculé le Hps.

Mais plus il y a d’overheal, moins le heal est bon ?

L’overheal est généré de deux manières, par heal en surplus ou heal devancé. Le heal en surplus c’est quand le joueur lance un sort qui soignera plus que ce qu’il manque à la cible. Le heal devancé, c’est pareil, à ceci près que quand le heal lance le sort, il pense que le soin apporté ne suffira pas.

Exemple: heal en excès

Je vais donner cette exemple phase par phase.

  • Le heal A lance un sort de 10k sur un tank qui est à -15k
  • Le heal B lance un sort de 10k sur le même tank
  • Le sort du heal A est résolu, le tank est à -5k sans excès de heal
  • Le sort du heal B est résolu, le tank est à 100% de vie, 5k de heal en excès

Ce type d’overheal est différent, car le heal pensait choisir une bonne cible pour optimiser son heal et limité son overheal, mais l’enchainement des sorts fait qu’il réalise de l’overheal quand même.

On ne fait pas d’overheal volontaire, il provient de spam de sort ou d’effet de glyphe ou de trinquet, mais cela reste du heal « potentiellement » utile. Pour le calcul du Hps il est donc nécessaire de prendre en compte le heal généré en excès.

Calcul du Hps

C’est assez simple, mais il faut bien comprendre que le Hps n’est mesurable que pour un seul est urique sort. On combat, on selectionne les sort qu’on utilise selon le besoin, ici, c’est plus un calcul idéal ou théorique qu’on fait.

Le Hps se mesure très simplement, vous lancez un sort sur un Pnj ( un Pnj est préférable car il n’a pas de talent augmentant les soins reçus comme c’est le cas pour certaines classes ) et vous relevez la valeur du soins effectué. Il suffit ensuite de diviser le soin par le temps de d’incantation du sort. Comme on souhaite avoir un hps fiable, on prend en compte le critique.

Hps = ( Soins * ( 1 – %critique ) + Soins * %critique ) / Temps de cast

Est-ce bien utile de la connaitre ?

Oui, car même si le hps – qui reste une valeur théorique ou idéale – n’est pas un outil de comparaison des heals, il peut servir dans votre optimisation. Le Hps est plus un outil de progression, il est représentatif de votre propre capacité à heal, et est sensé augmenter en fonction de votre stuff, s’il baisse vous savez qu’il y a un problème.

Mais si je compare deux joueurs de la même classe, template identique et stuff identique, est-ce que leur Hps peut les départager ?

Non. Si les deux joueurs sont 100% identiques, leur Hps sera le même puisque spammer un sort n’est pas très compliqué et qu’ils obtiendront les mêmes résultats. Mais en combat, les différences sont flagrantes, entre un joueur qui choisit ses cibles d’instinct et un joueur qui réfléchis une demi-seconde de plus, le Hps sera radicalement différent.

Conclusion

En gros, évaluer les heals n’est pas une mince affaire. Au début de l’article, je montre que le Hps n’est pas une donnée sur laquelle on peut se baser pour évaluer un heal, du moins pas comme on le fait pour un Dps. Les dps doivent faire le plus de dégats possible en le moins de temps, donc avoir un gros dps est avantageux. Mais concrétement, sur un même combat les dps sont sensés être au coude à coude (à stuff équivalent). Pour les heals ca ne fonctionne pas de la même manière. On peut avoir un Hps global (avec overheal) identique, mais un hps effectif (sans overheal) radicalement différent, et ce sans pour autant générer volontairement de l’overheal.

Sur un raid, d’un combat à l’autre, le classement des dps a tendance à se répéter, les plus performants étant dans le haut du tableau. Pour les heals, cela dépend du type de heal, à savoir si le heal de raid sera plus important que le heal de tank ou pas sur tel ou tel combat. Donc le Hps ne sert absolument pas à évaluer les différents heal sur un combat, même si on peut féliciter le heal qui a fait 30% des soins effectifs sur un combat alors que les autres sont à 15%. Mais peut-etre que la situation et la combat lui était favorable.

Comparer deux joueurs 100% identiques sur un combat est possible mais difficile. Si je prend deux paladin heal, l’un ayant une demi-seconde de retard sur l’autre. S’il sont assignés tous les deux aux tanks avec un Guide de Lumière croisé, le paladin avec les 0.5 seconde de retard générera beaucoup plus d’overheal pour un Hps global identique, il se fera coiffer au poteau sur chaque heal par son comparse. On ne pourra pas différencier l’overheal volontaire de l’overheal involontaire, pas plus qu’on pourra dire que le dernier heal du kiki est mauvais, car avec un seul heal, il a paut-etre sauvé un tank et permis du même coup au groupe de tomber le boss.

La seule chose qu’on peut affirmer c’est que sur un combat où il y a beaucoup de mort voir un wipe, le heal qui est très en retard sur les autres manque de stuff ou de réactivité, car ce heal avait largement la place en therme de points de vie pour générer du heal effectif.

Je suis conscient que cette notion de Hps n’est pas simple, mais pour jouer heal, c’est important de savoir de quoi on parle et savoir comment se situer dans le classement des heals, savoir ce qu’on vaut et comment s’améliorer.

Une dernière petite chose, si vous sortez d’un combat avec de la marge en mana, sans qu’un druide ai du utiliser son Innervation sur vous, quelles que soit le quantité d’overheal généré, personne ne peut vous dire que vous êtes mauvais, même à 200% d’overheal, car votre boulot est fait, et bien fait.

3 réflexions sur “ Peut-on évaluer les heals !? ”

  1. Analyse complète. Rien a redire la dessus, ou tout du moins au niveau du paladin heal que je n’ai que très peu jouer.

    Je parlerais ici, plus du drood heal qui fut pendant longtemps mon main.
    1- Le HpS enregistre par les addons est faux. Pourquoi ? Très simple … le druide est le healeur spe HoT … autrement dit on lance des soins sur une personne puis on passe a la suivante. Il n’est pas rare dans un combat que le raid soit assez eloigné … ainsi, les soins lancé sur un joueur hors de porte d’enregistrement seront effectif mais pas pris en compte dans le calcule de fin.
    2- Les très nombreux proc des HoTs ont tendance a déboussoler les kiki.

    3- en dehors du kiki pur et dure … comment peut on calculer le HPs théorique d’un drood … le fait de lancer un sort de heal entraine un regain sur le temps … ainsi, d’autre sort de soin on le temps de passer entre temps … et donc provoquera de l’overheal chez le drood indépendant de lui meme. On peut mettre une recuperation qui healera la cible de 7K sur une personne a qui il manque 10K PVs. Mais si un pretre ou un paladin lance un heal direct … on va dire a 8K … on ne healera alors plus que 3K …
    4- Le fait meme de ne pas etre du soin direct est penalisant et avantageux … en effet si de faible degats sont infligé a de nombreuses cibles ( aura, aoe … ) le fait de savoir qui va etre focus permes de tenir seul un certain nombre de personne … cependant … sur un combat ou de lourd degats sont infligés a une personne … les hots n’etant pas cumulable sont bien moins importants et interessant … nourrir peut alors etre une bonne alternative si ce n’est que pour etre efficace a 100% la cible doit etre hot …

    1. Un point très intéressant. Le Hps des Pala n’étant calculé que pour 1 sort (on en a deux ^^) je dirais que pour un hot, c’est le montant du soins divisé par la durée du hot, mais cela reste idéal/théorique et ne permet pas d’avoir une valeur réelle. Car autant pour un paladin c’est approximativement juste, pour un druide, cela dépend non seulement du combat mais aussi du nombre de joueur que le druide à sous sa responsabilité.

  2. Article intéressant, je rajoute ma pierre: ne pas négliger que le HPS ne prends pas en compte les absorbs, qui sont un part importante de heal (en fait de heal à ne pas faire) d’un prêtre disci 😉
    A ce stade, je me sers de wolrdoflogs qui lui prends en compte les absorbs 😉
    Je heal pala et prêtre, les chiffres au kiki n’ont rien à voir, et pourtant le raid vit 😉
    Quand on fais des remarques aux prêtres disci en raid après avoir juste jeté un œil sur le kiki (forcément très bas pour lui), je ris…

Laisser un commentaire