Guilde : qui fait quoi ?

On pourrais s’attendre à un article sur le rôle de chaque joueur selon son grade et son implication… je ne suis pas sur de ne pas avoir déjà traité ce genre de chose donc je change de sujet et je pars sur les archétypes de joueurs de guilde.

Intro

Il est bien entendu évident que les joueurs (anciens et actuels) de ma guilde se reconnaîtront, j’en profite pour préciser que j’adore jouer avec eux et qu’on connaît maintenant notre plus grande période de calme, on est plus tendance vaguelette méditerranéenne que marée vendéenne et ça se passe bien.

Le touriste

C’est le joueur de base, le gars connecté une fois tout les trois mois qui ne dit jamais rien, toujours le premier à se faire kick. Cela dit c’est bien d’avoir un touriste, ça valorise dans le genre « on accepte tout le monde ».

Le bourrin

Typiquement un dps, souvent très bon, avec un seul défaut, ne se remet jamais en cause, il a raison et c’est tout. Il joue sa vie sur chaque événement en guilde et souvent il provoque des conflits et c’est jamais de sa faute. Il finira par gquit rageur pour un prétexte bidon.

Le prétentieux

Un peu comme le bourrin sauf que ses résultats en raid/donjon ne sont pas au rendez-vous, il n’est pas conscient que son niveau laisse à désirer.

Le teigneux

Joueur un peu barge très gentil parfois, saoulant à d’autres moment, il anime la guilde parfois à l’extrême. On l’aime et on le déteste en même temps, chaque guilde a le sien. Le notre saute sur les nouveaux, on lui demande de ne pas les effrayer.

L’officier pas officier

Il agit comme un officier sans l’être et parfois se brûle les ailes, il a de bonne idée, de bonne remarques, pointe du doigt les défauts. J’aimerais que toutes les guildes en ai un comme le mien, il se reconnaîtra.

La copine du joueur

Elle arrive par hasard, on l’apprécie, on rigole mais elle ne raid pas. Pas facile d’être petite et d’élevé un gosse (clin d’oeil).

Le couple (version 1)

Se sont connus via le jeu, mais son complètement indépendant en termes de jeu, très sympa l’un comme l’autre mais on évite de critiquer l’un devant l’autre… quoi que…

Le couple (version 2)

Sont venus ensemble, veulent jouer ensemble, foutent la merde, embrouille tout le monde et se barre, à éviter à tout prix.

Les médecins, infirmiers et consorts

Sans doute la plaie des raids via leur absentéisme chronique, mais sans doutes les plus ponctuels et les plus rigoureux dans le jeu, se donne à fond. Ils feront tout pour être présent à un event/raid, pour peu qu’on les prévienne à l’avance.

Les témoins

Ceux qui ont vu, qui étaient là, mais chut faut pas le dire.

Le petit-frêre, le cousin

Membre de la famille d’un gros joueur, pose pas mal de question mais est assez discret. Il peut avoir l’impression d’être la cinquième roue du carrosse, il vit dans l’ombre de son parent.

L’ami

Il rejoint la guilde pour jouer avec son pote.

L’ami d’un autre serveur

Souvent un gars sympa qui vient reroll sur notre serveur parce qu’il se fait chier ailleurs.

L’ami perdu

Comme le touriste mais on a eu le temps de construire une vraie relation avant, on est toujours content de le (la ^^) revoir.

Le mec qu’on sait pas qui l’a recruté, d’où il vient et encore moins ce qu’il fait là

Un cas particulier, vous le voyez se connecter un jour mais personne ne sait qui c’est, un reroll, un ex guildmates, un ovni, Alf ?

Le jouissif

Il s’extasie au moindre soubresaut, son dps prend 3pts au niveau 85 il trouve ça grandiose, s’excite souvent rapidement.

Celui-qui-ne-voit-pas-le-trait-rouge (Ugh)

Nom d’indien qui colle à n’importe quel joueur qui s’amuse à raid sans voir les aoe et qui ne comprend pas pourquoi il meure.

L’ex-guildmates qui veut revenir

Victime du phénomènes « l’herbe est plus verte chez le voisin » et « désillusion » à peu de temps d’intervalle. Il rentre parfois dans la catégorie « prétentieux » ou « copain d’un joueur ».

Le planqué

Je l’adore lui. Il joue en cachette tard le soir parce que ses parents ne veulent pas, du coup il éteint la multiprise quand il a peur de se faire choper, il parle doucement sur TS/Mumble.

Le chômeur-glandeur

A ne pas confondre avec le « chômeur qui cherche du travaille », celui-là passe ses journées sur le jeu du coup il s’ennuie en guilde et trouve qu’on va pas assez vite, se retrouve très vite dans la catégorie du prétentieux.

Le « attention je vais gquit »

Joueur se pensant indispensable (déclinaison du prétentieux) et menaçant de quitter la guilde à chaque problème, a quitter la guilde à de nombreuses reprises mais est revenue parce qu’on est allé le cherché.

Fin

Il existe bien d’autres types de joueurs en guilde, mais je penses avoir collé au plus grand nombre.

5 thoughts on “Guilde : qui fait quoi ?”

  1. Hello !

    J’ai beaucoup aimé le « le mec qu’on sait pas qui l’a recruter, d’où il vient et encore moins ce qu’il fait là », parce que c’est vrai qu’il y en a toujours un, quelle que soit la guilde. 😀

    Ca m’a beaucoup amusé en tout cas, merci pour l’article et la tranche de rire. 🙂

    Au plaisir.

    Eruptia, Tank’à’Faire.

  2. y a pas à dire, je pratiquement pu mettre un nom de mes membres ou anciens membres de guilde pour chacun des archétypes.
    C’est fou…

    Ne pas oublier que la plupart (surtout dans ceux qui critique la guilde) ne seraient jamais volontaire pour prendre la place du MG.

    C’est le genre d’individu qui souhaite que le MG se décarcasse pour eux et qui n’hésite à critiquer à la moindre occasion. 🙂

  3. d’ailleurs pourquoi retourne-t-on chercher le  » attention je vais gquit » qui est persuade d’etre indispensable et qui en fait ne l’est pas?

Leave a Reply