Heal de tank via heal de raid

Durant Wotlk, les palaheals étaient considérés comme les heals de tank absolus et même si Cata a un peu ré-équilibré les heals, nous restons des heals tanks de choix.

Wotlk et pré-Cata

Avec le Guide de lumière qui healait pour 100% des soins sa cible, nous pouvions tenir sans aucune difficulté deux voir trois tanks (même à Icc), ces même tanks full endu qui prenaient des grosses claques sans broncher. Avec un sertissage (gemmage mais en mieux) et des enchantements adaptés nous pouvions mettre une claque à n’importe quel classe en heal de raid. Cela dit peu de paladin de Wotlk ont eu l’occasion ou l’envie de tester le spell/hâte et tous se ruait sur le full intell qui pour moi était plus adapté à un jeu en HM.

Ayant eu l’occasion de terminer tous les raids Wotlk en heal aussi bien en guilde qu’en Pu, je peux maintenant me la péter en disant que je « roxxais du poney ». Je me souviens d’un raid Icc25 avec une bonne guilde où j’étais le seul heal en Pu, les 2 druide heal, le prêtre et l’autre palaheal sont resté sur place et j’ai fini avec un global de 30% des soins. L’autre palaheal (full intell) était blasé.

Oui on a compris, t’es beau, t’es grand, t’es fort…

Aucun rapport, juste que je développes mon expérience personnelle. Bref… cela étant, le gameplay du palaheal a bien changé (cf les différents guides sur le blog) et on se retrouve avec pas mal de sort et un guide nerfé, mais nous sommes encore et toujours considéré comme de très bon heals de tanks et nous allons voir pourquoi.

Cataclysm, les tanks changent

Si nous avons gagné en diversités de sort notamment avec deux soins de zone et un instant en plus, nous restons capable de soigner efficacement une cible unique (donjon) ou un duo de tanks (raid). Si nous avions subit le nerf du Guide de Lumière à l’époque de Icc, nous aurions probablement cessé notre activité principale à savoir le heal de tank. Le Guide de Cata ne permettant pas de soigné un tank qui ne fait qu’encaisser de lourd dégâts. Aujourd’hui les tanks ne sont plus en full endu mais jouent sur l’esquive, la parade et le blocage ce qui leur permet non plus d’avoir une marge de pv, mais d’avoir une marge de temps.

Gnnné ? C’est pas pareil au final ?

Pas tout a fait. En full endu, le tank peut encaisser plus de dégats mais finalement il finira fatalement par mourir s’il n’est pas soigné. Actuellement, un tank peut survivre même sans soins s’il esquive, pare ou bloque les attaques.

Exemple: un tank full endu à 190 kpv et un autre à 160kpv avec 15% esquive + 15% parade. Le boss frappe à 20k toute les secondes.

Le tank full endu à une durée de vie approximative de 10sec, soit 10 coups.

L’autre à une durée de vie de 8sec, soit 8coups, sauf qu’il pare ou esquive 30% des coups soit 2.4 coups, donc 3. Donc le boss devra mettre 3 coups de plus pour le tuer soit 3 sec. 8+3 = 11. Et sachant qu’il y a toujours 30% de chance de parer ou d’esquiver, on a de fortes de chances de gagner encore une seconde.

Donc une (ou deux) seconde de gagnée ce n’est pas énorme, mais ca peut être suffisant pour recevoir le heal salvateur. Et comme de par hasard, le temps de retard du Guide est d’environ 1sec.

Le guide

Un effet a retardement

Vous l’aurez sans doute remarqué depuis le temps, mais le Guide ne soigne pas instantanément sa cible dès qu’un autre sort est lancé, il y a une légère latence entre la résolution du premier soin et celui du guide, cette même latence existe d’ailleurs pour l’effet Protecteur des innocents. Ce n’est pas dramatique en soit, beaucoup de sort subissent ce soucis, mais là où il faut faire attention, c’est qu’en heal dual-tank, l’un recevra toujours son soin avec un petit décalage, il faut donc faire attention à ce que la latence ne donne pas un avantage au boss (oui c’est con à dire).

Le double effet

Le guide de lumière proc sur le protecteur des innocents (mais l’inverse n’est pas vrai et heureusement). J’avais déjà fait quelques calculs sur les montant de soin provoqué par les sort et talents dans le guide du palaheal (il me semble) donc je ne reviendrais pas dessus, mais c’est pour dire que le Protecteur des innocents permet d’améliorer le rapport soin/mana à la fois sur le tank, mais également pour le combat en général. Avec ce talent, nous représentons une charge bien moins importante en heal et soulageons grandement les autres heals.

L’effet unique

Un soin directement ciblé sur le joueur qui a le guide ne lui fera pas profité du proc et il ne peut y avoir qu’un guide par joueur. C’est une limite à la puissance du paladin fixé par Blizzard pour ne pas désavantager les autres heals. Si l’une de ces barrières saute, la puissance gagner sera juste énormissime et cela rendrait des combats comme Halfus ou Omnitron inintéressant du point de vue heal. Je ne dis pas que c’est un frein imposer pour nous brider, chaque classe a ses limites, sa petite règle qui lui est propre qui nous rendrait juste immortels si elle n’était pas là, je penses à l’âme affaiblie des prêtre mais je suis sur que certain pensent à d’autre choses.

Soigner au Guide

Alors là, on aborde une notion barbare qui me vaudra sans doute d’être cloué au pilori par de nombreux palaheals, mais ca fait partis intégrante de mon gameplay et j’utilisais déjà cette technique du temps de LK et c’est ce qui faisait les 30% de heal à moi tout seul sur un Icc25, c’est aussi ca qui m’a permis de tenir Omnitron en monoheal pendant 3min (1/3 du combat).

Technique 1

Le principe est simple, on guide le tank qui prend le moins de dégats et on fait tout son possible pour tenir le raid et l’autre tank en vie. Les soins provoqué par le combo Guide/Protecteur est tellement énorme que c’est parfois suffisant pour tenir le MT1 un moment sans heal direct. N’essayer pas de faire un combat uniquement basé sur ce principe, vous ne suivrez pas en terme de mana et vous risquerez de tout passer en overheal.

Plus précisément, le principe est de remonter systèmatiquement le tank qui a le guide entre 60% et 70% de pv avec les soins directs (Lumière sacrée ou divine, horion…) et de laisser remonter le reste via les procs du Guide de Lumière. C’est efficace, consomme moins de mana que de remonter le tank full vie toutes les 3sec. Mais attention à la polyvalence sur combat. Utiliser ce type de technique ne permet pas de tenir un tank sur Halfus (selon les drakes) ou sur les adds de Maloriak, j’utilise ca plutôt sur des boss comme Omnitron où les dégats sur le tank sont faible.

Technique 2

Cette fois on Guide le tank qui prendra le plus de dégats et on le heal à l’Horion + Lumière sacrée non-stop et dès qu’on a stack les 3 puissances sacrées on lance un Mot de Gloire ou une Lumière de l’aube sur un autre tank/joueur. C’est ultra efficace en monoheal et permet d’assister légèrement les heals de raid. J’utilise cette technique sur le tank qui s’occupe des adds de Maloriak avec en phase rouge une lumière de l’aube sur le groupe de raid après le jet de flammes et en phase verte me Mot de Gloire sur le tank de Maloriak.

Personnellement, j’utilise ces méthodes car elles me permettent d’optimiser au mieux ma consommation de mana et me laisse pas mal de liberté quand à mes cibles de heal. Le danger est d’oublier que le Guide est un appoint, certes puissant, mais un appoint quand même, et qu’il ne suffit pas pour tenir un tank en vie.

Finalement

Ben pas grand chose, c’est une façon de heal comme une autre et qui marche bien. Je précise que la différence avec le système standard, est que le Guide est considéré comme un heal et non plus comme une conséquence ou un bonus. J’essaie de tirer profit au maximum du Guide.

Une réflexion sur « Heal de tank via heal de raid »

Laisser un commentaire