Le joueur qui va voir ailleurs

Changer de guilde n’est pas un phénomène de mode… à l’origine. Mais petit à petit, c’est devenu une sorte de droit ultime, une épée de Damocles.

Personnellement j’ai décidé, après quelques déboire et quelques mois de prise de tête intensive qui menait la guilde droit quand un mur avec inscrit « DISBAND », de ne plus me soucier de ce genre de problèmes.

Je remercie au passage les guildmates qui m’ont aidé à tourner le volant pour éviter le mur.

C’était une période un peu chaotique, les joueurs arrivaient et repartaient très vite, pour plein de raisons diverses. Sur cette période, je n’apprenais que très tardivement le désir de changer de route de certain, parfois après leur départ de la guilde. J’ai donc pris l’habitude, que j’ai perdu depuis, de consulter les forums des grosses guildes du serveur pour voir les candidatures et être tenu au courant des changements possibles dans ma guilde.

Certain membres étaient vraiment sympas et dans les raisons de départ des anciennes guildes, je pouvais voir:

Les joueurs sont très sympas, il y a une bonne ambiance, mais actuellement l’avancée Pve n’est pas optimale et j’ai l’impression de faire du surplace.

C’est très gratifiant, puisqu’on passe pour des mecs cools auprès des Pgm du serveur. Par contre, il y avait d’autre messages comme:

C’est une bande de blaireaux, ils ont un gros problème de gestion. La guilde ne va pas tarder à disband.

Je préciserais juste que ce joueur est allé dans une guilde qui recrutait nos anciens. Il a tenu 6 mois avant que les joueurs s’entretuent à coup de « c’est moi le meilleur ».

Démonter ses anciennes guildes, ce n’est pas toujours la bonne solution. On passe pour un joueur aigri et finalement les recruteurs vont chercher plus loin et souvent contacter vos anciens GM pour demander leurs avis. Finalement si ca ne s’est pas bien passé dans l’ancienne guilde, il n’y a aucune raison pour que le GM soit gentil avec vous.

J’ai déjà été contacté par des recruteurs, j’ai toujours été honnête sans pour autant descendre les joueurs, et quand il le fallait, quand le joueur le méritait, donner un coup de pouce c’est toujours sympa et ca mange pas de pain.

Une guilde du serveur avait des soucis avec un joueur qui nous avait quitté. Ce n’était pas un joueur exceptionnel, preuve en est de sa phrase préférés à Icc « Arrêtez de bouger je peux pas heal » (c’est un druide), doublé d’un macho de première catégorie, mais il savait se faire des amis en achetant les joueurs, leur offrant du stuff, des pets… mais ce n’était jamais gratuit et un jour il mettait ce sur le tapis en échange de faveurs. Il mettait le bordel dans sa nouvelle guilde sous prétexte qu’une femme était officier. Je connaissais déjà la guilde en question pour avoir raid plusieurs fois avec eux du temps ou la KoE n’avait pas de roster, leur officier était assez insistant car ce joueur risquait de provoqué un disband du fait des « cadeaux » empoisonné fait à certains officiers. Finalement, il a été viré sans sommation par le GM après que l’officier qui était en conflit avec lui m’aie questionnée.

Si vous quittez une guilde, même en aillant un désaccord avec un joueur, n’essayez pas de la détruire ou de la plomber en lançant des insultes sur le chat ou sur un forum, c’est vous qui passerez pour un blaireau.

2 thoughts on “Le joueur qui va voir ailleurs”

  1. La bonne approche quoi. L’important, c’est que le départ de guilde doit être vu comme une différence, et pas un divorce. On a tous des envies de jeu différentes, donc il faut des guildes de tous les genres.

    Ca ressemble au monde professionnel en fait: quand on te demande pourquoi tu as changé de boulot, les gens compétents mettrons en avant leurs différences sans enfoncer leur ancien job. Ca signifie peut-être rater un job parce que vous admettez ne pas vouloir travailler seul plutôt qu’en groupe, mais au moins, vous êtes francs.

  2. Je suis d’accord. toutefois il m’est arrivé à de très rare occasion de contacter un MG pour l’avertir du risque qu’il prenait en recrutant un de mes anciens membres.

    Enfin, si les gens partent, sans raison, sans avertir, ou je ne sais quoi d’autre. Je m’en fous un peu maintenant. Je sais que j’ai toujours un noyau dur sur lequel je peux compter. Et il y a ensuite les électrons libres. Ceux qui arrivent chez nous parfois un peu par hasard, finalement participent à un ou deux raids et puis on ne les entends plus. voir même on ne les entends jamais sous TS.
    Bin ceux la, je les considère comme du consommable. s’ils ne veulent pas s’investir, je ne m’investis pas non plus pour eux…

Leave a Reply