Les combattants

Image les-combattants

les-combattantsLes combattants est pour moi le film français le plus réussi que j’ai eu l’occasion de voir cette année. Après un Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ? et Du goudron et des plumes, ça fait réellement plaisir de voir un film sans stigmatisation d’une minorité ou sans un ramassis de clichés.

Histoire

Source : allociné

Entre ses potes et l’entreprise familiale, l’été d’Arnaud s’annonce tranquille… Tranquille jusqu’à sa rencontre avec Madeleine, aussi belle que cassante, bloc de muscles tendus et de prophéties catastrophiques. Il ne s’attend à rien ; elle se prépare au pire. Jusqu’où la suivre alors qu’elle ne lui a rien demandé ? C’est une histoire d’amour. Ou une histoire de survie. Ou les deux.

Critique

Des acteurs très naturels qui rendent leurs personnages authentique, une mise en scène simple et une histoire originale, que demandé de plus à ce film ?

Je pourrais reprocher au film sa durée, un peu courte, surtout avec la possibilité de développer un peu plus les personnages secondaires, où encore la simplicité du scénario, mais finalement ce qui rend ce film si bon, c’est qu’il n’est pas lourd.

Les axes comiques sont très souvent des comiques de situation en lieu et place des punch-lines auxquels ont est habitués ces derniers temps, des situations qui ne prêteraient pas à rire normalement mais qui dans le contexte sont très drôles comme le militaire qui est pris d’un doute suite à une réflexion d’un personnage sur quelque chose qu’il tient comme acquis depuis des années, le côté pas si beauf que ça des militaires mais plus de l’ordre du sensei qui veut apprendre à ses disciples avec un « frappe au delà de la cible ».

C’est cet ensemble de petites choses qui donne aux Combattants sa saveur et surtout sa fraîcheur.

Gari & Durz

Conclusion

Vous l’aurez compris, j’ai aimé ce film, et c’est une très bonne surprise car je ne m’attendais vraiment pas à cela. A voir.

Laisser un commentaire