Man of Steel

Image man-of-steel

man-of-steelAujourd’hui c’est cinéma… du moins ça l’était il y a quelques jours. J’ai profité de la Fête du Cinéma avec son tarif réduit pour allé voir le dernier Superman : Man of Steel. Je vous conseille au passage la critique sur Sogeekette.

Histoire

Krypton fait fasse à un cataclysme causé par une surexploitation des ressources planétaires. Pour sauver son peuple, le scientifique Jor El va envoyer son enfant unique, première naissance naturelle depuis des siècles, sur Terre avec les codes génétiques de tous les kryptoniens. Le Général Zod souhaite quand à lui retrouvé ces codes génétiques pour sauver les kryptoniens.

Critique

J’ai trouvé le film intéressant mais avec quelques longueurs. L’enfance de Clark Kent est décrite dans des flashbacks, du coup le réalisateur s’est affranchis du système classique d’évolution, seules les étapes importantes pour comprendre le personnage sont montrées.

La description de Krypton par Jor El pour Kal El est très sympa, un coté fresque comme les vieux films mais qui garde un aspect futuriste, la fresque se dessinant autour des protagonistes.

Pour le personnage de Clark/Superman, il est bien joué. Il ne donne pas cette impression ringarde du héro invulnérable qu’est devenu le vieux Superman ou le type complètement plat et stoïque du Superman Returns. Ses origines kryptonienne et terriennes ont une part égale dans l’accomplissement du personnage, ce qui l’éloigne d’autant plus de la série Smallville qui, disons le, était originale mais vraiment inutile.

Note : toutefois, n’hésitez pas à regarder les saisons 1 à 3 et la dernière… le reste n’est pas très utile.

Tous les personnages remplissent leurs rôles avec plus ou moins d’efficacité, si ce n’est que les journalistes restent très inutiles en dehors de Lois Lane et de Perry White.

Concernant les méchants, c’est du vrai méchant. Trop d’insistance sur le pourquoi ils agissent comme ils le font, ce qui a une légère tendance à trouver des excuses qui sont inutiles.

Visuellement, c’est beau, de très bonnes idées, mais un peu trop de démolition sur la fin, on ressent clairement que les deux adversaires sont très puissant, mais ça donne l’impression que Superman ne prête pas attention à ce qui se passe autour de lui et que seul son combat compte.

Conclusion

J’ai beaucoup apprécié le film, il donne une nouvelle jeunesse à un héros devenu has been depuis bien trop longtemps.

Et Russell Crowe en Jor El est juste… badass.

Laisser un commentaire