Marvel simplifié

Bon alors le but n’est absolument pas de donner toutes les arcanes de cet univers ultra-complexe, d’une part parce que c’est long et rébarbatif, et d’autre part parce que je ne connais pas tout (oui je sais vous êtes déçus). Mais bon, il y a des trucs que tout le monde connais donc on va essayer de simplifier le bordel.

L’univers de base

Il faut prendre comme point de départ notre univers, auquel on rajoute des mutants, des aliens, et autres choses étranges. Chacun des personnages de l’univers Marvel a influencé plus ou moins son époque, que ce soit Crane Rouge et son organisation nazie Hydra, ou la Torche Humaine (pas celle des quatre fantastiques) qui carbonise Hitler empêchant de ce dernier de faire sauter le bunker.

On connait tous Spiderman, Iron-man, les Quatre Fantastiques, Hulk, Thor, les X-men qui sont les personnages et groupes originaux de l’univers Marvel. Mais bien sur, au fil du temps, des alliances se font, comme l’apparition des Vengeurs (Avengers), des nouveaux mutant au sein des X-Men, d’autres qui meurt comme Captain America, d’autres encore qui ressuscite ou qui n’était pas vraiment mort et là la liste est longue.

Chaque groupe ou héros évolue au fil de ses aventures, se marie, a des enfants… jusque là c’est assez simple. A un détail, la ligne temporelle n’est pas la même, et en 30ans de BD, les personnages n’ont que très peu vieillis.

Le Multivers et voyages temporels

Ce sont des mondes alternatifs ou un événement précis a fait basculer le court des événements de manière radicale comme c’est le cas de « House of M ». Brièvement, House of M est une mini-série où certains X-Men, Vengeurs et Spiderman se retrouve transportés dans un monde où les X-Men n’existe pas et n’ont donc pas pu empêcher Magnéto de prendre le contrôle des grandes nations. Après quelques aventures, les héros regagnent leur réalité.

Il y a également des voyages temporels, notamment le Day of Futurs Past, qui est un univers futuriste où les mutants sont enfermés dans des camps et leurs pouvoirs contrôlés. Les X-Men renvoient une des leurs dans le présent pour empêcher l’événement déclencheur de survenir.

Très souvent, ces altérations de réalités ont un effet important sur les personnages. Le cas le plus parlant selon moi est celui de spider man, et je profiterais de ce personnage pour également aborder les What if… ?

Le cas Spiderman

C’est un personnage singulier dans l’univers Marvel, car il est l’un des rare à subir ses pouvoirs comme une malédiction personnelle et son histoire est assez sombre et traumatisante, ce qui en fait un personnage attachant. Un autre dans son cas est Dardevil, les deux héros deviendront deux amis proches.

Dans le premier film Spiderman de Sam Raimi, la scène avec le pont et la mort de Norman Osborn sont fidèle aux comics à deux détails près… la fille n’est pas Mary Jane, mais Gwen Stacy, le premier amour de Peter Parker, et elle ne survivra pas a l’affrontement. C’est le premier vrai traumatisme de Peter Parker en tant que Spiderman, la mort de son Oncle résultant d’un concours de circonstance. Plus que tout autre cet évènement marque toute l’histoire de Spiderman, car il ne sait pas si c’est en récupérant Gwen lors de sa chute du pont ou lors de son enlèvement par le Bouffon Vert (Norman Osborn) que celle-ci se brise la nuque. Peter Parker vivra toute sa vie avec ce doute.

Lors de House of M, le monde alternatif où il est projeté est le monde qu’il a toujours souhaité. Il y est marié avec Gwen Stacy et son oncle Ben est toujours vivant.

C’est là que ca va devenir tendu…

Dans House of M, Peter Parker fusionne avec son double de cette dimension et pour lui, Gwen et Ben sont toujours vivants. C’est grâce à l’intervention d’entre autre Wolverine que les mutants regagnent leur dimension d’origine, mais Peter est arraché à ce monde idéal à ses yeux et garde tout en mémoire, ce qui le perturbe au plus haut point.

Dans l’arc du Beyonder, des dizaines de mutant sont transportés sur un monde appelé Battleworld pour affronter des super-vilains. Après plusieurs combats, le costume de Spiderman est détruit et en souhaitant le réparé avec un machine spéciale, Spidey se trompe de machine et libère un symbiote, Venom, qui sera à l’ origine de ce costume noir. Avec l’aide de Red Richards des Quatre Fantastiques, Venom et Spiderman sont séparés avant que Venom ne prenne le contrôle complet de son hôte. Plus tard en s’échappant, Venom retrouve Peter et ce dernier parvient à s’en débarrasser avec le son produit par les cloches d’une église.

L’histoire qui nous intéresse s’arrête là pour le moment, mais Venom et Spiderman suivront des routes différente à partir de là, même si amenés à se recroiser.

Il y a longtemps, j’avais lu une BD qui s’appelait « la mort de Spider-man », il s’agissait d’un What if… ?, c’est-à-dire une hypothèse que ce qui aurait pu se passer si… dans ce comics les cloches de l’église ne suffirent pas à séparer les deux être et Venom pris le contrôle de Spiderman. Avec l’aide des Vengeurs, Red Richards arrive a séparer les deux individus, mais Venom a occupé le corps de Peter trop longtemps et ce dernier est devenu un vieillard. Peter fini par mourir d’une crise cardiaque.

La vie de Spiderman n’est pas rose, loin de là et bien souvent son rôle de super-héros empiète sur sa vie privé bien plus qu’il ne le voudrait. Déjà avec les multivers ce n’est pas simple, mais rajoutez a cela des ennemis qui manipules ses proches comme des marionnettes, des clones qui lui en font baver, des ennemis qui meurent, mais qui reviennent, qui re-meurent et qui re-reviennent…

Les reboots et les arcs

Quand une série est en perte de vitesse, les auteurs peuvent faire un reboot. Cela consiste à repartir de rien sur un monde neuf et de créer de nouveaux problèmes pour des héros existants dans un nouveau contexte. Ce fut le cas pour les Vengeurs (Avengers) et dans ce reboot, les Skrulls sont devenus des Chitauris, Giant Man et la Guêpe ont été remplacé par Œil de faucon (Hawkeye) et La Veuve Noire.

Conclusion

Il est très difficile de s’imaginer l’étendu de l’univers Marvel et ne connaitre qu’un seul héros sur le bout des doigts relève déjà d’un défi. Pour vous donnez une idée, je n’ai absolument pas abordé des cas spéciaux comme celui de Cable qui est un mutant venue du futur et qui est du coup plus vieux que ses parents, que c’est sa propre sœur, une vieille dame, qui l’a enlevé a ses parents quand ce n’était qu’un bébé…

Si vous souhaitez des informations précise sur un héros ou un groupe de héros, regardez sur Wikipédia, les pages sont souvent bien détaillées car écrites par des fans.

Une réflexion sur “ Marvel simplifié ”

Laisser un commentaire