Mister J.Hack

mister-j.hackBête noire des joueurs, préoccupation de Blizzard, 50% du boulot des Mj, le hack (ici, Mister J.Hack) est un fléau. Récemment, en téléchargeant un bête fichier je me suis fait avoir. Le lendemain, 14h, impossible de se connecter le mot de passe n’est plus le même, curieux et inquiet, je fonce sur l’armurerie, mon personnage est à poil…

Kézako ?

C’est un sentiment désagréable qui s’empare de nous. Pourtant je n’ai pas paniqué. Quelques mois plus tôt un joueur de ma guilde s’était fait hacker, je me souviens que la guilde avait œuvré, en repérant le main du hacker au centre de Hurlevent et ouvrant des fenêtres d’échange avec lui non stop pour lui pourrir la vie. Les officiers avaient dégradé le joueur et ses rerolls pour éviter un pillage en règle de la banque de guilde.

Donc j’ouvre Msn, personne, soudain coup de chance, un officier se connecte. Je lui demande de me rejoindre sur Mumble et lui explique la situation. Je suis GM, aucune chance de me dégrader. Mais il fait requête aux Mj et prévient la guilde. J’ouvre ma boîte mail, un courrier m’avertit de mon changement de mot de passe. Ce crétin de hacker n’a pas été assez intelligent pour changer l’adresse mail de réception. Le courrier me demande de confirmer mon changement de mot de passe, ce qui a pour effet de me restituer le compte. Toutefois j’évite de me reconnecter, le keylogger est encore là. J’appelle la hotline (ben oui il y a un keylogger, je ne suis pas con au point d’aller me connecter sur battle.net). Un mail arrive, ban 72h pour « bouleversement de l’économie », je ne savais pas que j’avais autant d’argent.

La Hotline décroche, j’explique le problème, ils me demandent la réponse à ma question secrète. La jeune fille (jolie voix d’ailleurs) me dit que la situation a été régularisé et que mon mot de passe est réinitialisé que je recevrais le changer quand je recevrais le mail. En parallèle, je lance un scan complet de mon Pc par mon anti-virus (avast), virus détecté, virus détruit.

Le retour du GM

Il est presque 17h, le scan se termine et je relance le jeu. Mes officiers et mes guildeux sont là aux rendez-vous, tout le monde me demande si ca va, si j’ai tout retrouvé. Oui c’est fait, mon équipement complet m’attend dans ma boite aux lettres, accompagné des multiples objets dérobés dans la banque de guilde. Je répartis tout dans la banque de guilde, mes sacs, ma banque. Je fais le tour des rerolls et des mules, tout est revenu. Je passe 1 heure à tout trier, classer comme avant. Par chance, et c’est là que j’envoie paître les anti-addons, Outfitter et Baggins m’aident grandement dans ma tache.

21h pétante, le raid commence.

Même si les hacks et hackers sont légions, Blizzard met un point d’honneur à satisfaire ses clients (oui, client c’est le bon mot, on paye) et contrecarrer le hack le plus rapidement possible. Le petit plus c’est que je possède deux comptes, le second arrivant inactif pile le lendemain du hack, et ne voulant plus payer pour des rerolls lvl10, je demande à Blizzard de m’octroyer un jour gratuit sur ce compte pour que je puisse récupérer les courriers ce qui me permettrait, premièrement de ne pas perdre d’objet, et ensuite de transférer des personnages entre mes comptes (le transfert n’est pas possible si il y du courrier dans la boite). Ce jour m’a donc été gracieusement offert. Finalement, je n’ai rien perdu, car le jour de hack perdu m’a été redonné gratuitement.

Note

J’ai eu la surprise de trouver un « Chiot du magma » dans la boite au lettre. Le hacker a voulu mettre un authentificator sur mon compte.

Leave a Reply