[DD5] Phandalin

This entry is part 4 of 13 in the series D&D5 Un prêtre nain

Après notre aventure dans la grotte, nous récupérons notre chariot et nous atteignons enfin la petite ville de Phandalin. Petite bourgade sans prétention, elle possédait tout de même plusieurs bâtisses dont une auberge, un temple et une forge.

Afin de nous débarrasser de l’encombrant chariot et de sa marchandise, nous nous rendons à l’Atelier du Lion pour vendre les différents objets trouvés en route contre la modique somme de 238 pièces d’or. Ensuite, nous filons chez le dénommé Barten pour lui livrer comme prévu la cargaison de Gundren en échange de 10 pièces d’or par personne puis nous profitons de quelques heures de répit avant le soir pour faire quelques emplettes et nous rendre à l’auberge de Stonehill pour louer des chambres.

Après le dîner, composé principalement de bière, de ragoût de champignon et d’une tarte étrange, mes compagnons regagnent leurs chambres pour profiter d’un sommeil bien mérité tandis que je me mêle aux autres clients de l’auberge pour en savoir un peu plus sur la région. Un vieux fermier m’apprend qu’une certaine Soeur Garaelle du sanctuaire de la Chance est revenu sérieusement amochée après une balade en forêt et que Carp Elderlaf aurait découvert un tunnel dans les bois sous un arbre. Un autre client me parle de Daran Edermath, le propriétaire du verger, qui serait un ancien aventurier. Entre autres faits, j’apprend qu’une troupe de bandit appelée les Red Brands martyrise Phandalin, ils auraient saccagés plusieurs boutiques et tués le charpentier et enlevé sa femme et ses enfants, et qu’un groupe d’orcs se serait établis au Tor de la Wyvern et menait des raids sur la mine.

Le lendemain matin, nous nous offrons un petit déjeuner de roi avec de la viande et du fromage. Avoir le ventre plein, c’est ce qu’il y a de plus important si on veut combattre correctement.

Pour commencer la journée, nous décidons de rencontrer Soeur Garaelle au Sanctuaire de la Chance. Elle nous demande de récupérer auprès de la Banshee Agatha un livre de sorts dans le secteur de Conyberry. Puis nous nous rendons à l’hôtel de ville pour demander au Maire s’il souhaitait qu’on le débarrasse des Red Brands et des Orcs et il s’avère que oui en échange de quelques pièces d’or mais nous demande de rencontrer Daran Edermath pour le problème des Orcs.

L’ancien aventurier s’avère être un demi-elfe. Avant de nous envoyer contre les orcs, il tient à s’assurer que nous ayons l’étoffe pour faire ce travail, ce à quoi je réponds en montrant un bout de tissu. C’est le regard consterné que Daran nous demande de nous rendre au Puits du Vieux Hibou où des mort-vivant auraient été signalés. Si nous parvenons à éclaircir ce problème, nous aurons donc plus qu’à nous occuper des Orcs.

 

Series Navigation<< [DD5] La grotte[DD5] Les revenants >>

Laisser un commentaire