Vampire Diaries

vampire-diariesNon, ne rigolez pas. Je suis curieux par nature et comme les forums acclament Vampire Diaries, je test…. outch, gros morceau de n’importe quoi.

Histoire

Encore une histoire de vampire… Déjà il y a une fille, et deux vampires (deux frères) qui sont amoureux d’elle. Ils se battent, l’un est le vrai vampire qui tue, l’autre le gentil qui tue pas. Mais attention, le gentil va recommencer à consommer du sang humain, il va devenir dangereux… mais son frère, qui est jaloux parce qu’il a pas la fille, va essayer de devenir gentil et sauver son frère pour avoir la fille, mais s’il sauve son frère, il aura pas la fillle.

Au milieu de tout ca, il y a le petit frère (de la fille, pas du vampire) qui sort avec une fille de l’age de sa sœur, simplement parce qu’il deal des médocs, parce qu’il est un rebelle à cause de la mort de ses parents quelques mois plus tôt, puis il sort avec une autre fille à la mort de la première , une vampire (pas la première, la deuxième, même si la première devient vampire après ou avant, je sais plus). Les deux enfants sont sous la tutelle de leur tante (une gentille) qui essaye de sortir avec un tueur de vampire qui se fait tuer par un vampire…. On en est qu’à la moitié de la première saison et c’est déjà le foutoir.

Scénario

D’une banalité sans nom, ce pseudo Feu de l’amour sur lit de surnaturelle et aromatisé à la Roméo et Juliette, ne m’a pas convaincu. Je ne suis pas assez large d’esprit pour ce genre de série.

Bon c’est vrai que si on enlève le côté cul-cul la praline de la relation humain/vampire, le scénario fantastique a quelques touches d’originalité, mais ca n’avance pas et on a l’impression de stagner d’épisode en épisode.

On retrouve les caractéristiques classiques de ce genre de série:

  • le vampire qui doit cacher son identité parce qu’on le voit au même age sur les photos des fondateurs de la ville
  • il y a un groupe de gens (descendant des fondateurs) qui connaissent l’existence des vampires (et qui veulent les tuer, pas boire le thé avec)
  • un groupe de vampire décide de foutre le bordel et le gentil doit l’empêcher

Conclusion

A l’origine, c’est un livre (ou une série de livre) et ca aurait du le rester. Si on cherche de la série avec du vampire ou autre bébête surnaturelles, Buffy est déjà un bon point, vu que c’est la première série du genre… dans le côté plus trash (sex, drug & rock’n’roll) je conseille True Blood qui pour une fois développe un scénario original qui mêlent non pas les sentiments des humains et des vampires, mais leurs travers respectifs.

Leave a Reply