Wikinoob !

A l’approche de Cataclysm, il faut s’attendre à voir débarquer des noobs tueurs de dragons séduis par la magnifique publicité télévisuelle qui ne montre que 10% de la cinématique complète. Est-ce là que réside le véritable Cataclysm ? Toujours est-il que le noob est une espère mystérieuse qui surgit souvent à des moments inattendu.

Le noob de base

Sous le mot noob se cache bien plus qu’un terme péjoratif. A l’origine, c’est newbie, issue lui-même de new boy, ce que signifie nouveau, néophyte. On démarre tous en niveau Noob, c’est comme le niveau 1 dans un RPG, on ne peut pas être plus bas. On arrive sur un monde inconnu dont on doit apprendre les règles et mécanismes.

Il y a trois sortes de Noob qu’on peut considérer comme standard : le noob évolutif, le noob constant et le noob terminus.

Le noob évolutif s’intéresse à ce qui l’entour, ce qui peut aussi bien toucher au lore (plus ou moins background) du jeu, que son fonctionnement. C’est typiquement le genre de joueur qui deviendra bon soit par sa connaissance du jeu soit par ses aptitudes.

Le noob constant lui n’est pas un mauvais bougre, mais c’est un joueur qui joue correctement sans pour autant transcender les esprits de ses camarades. Il se débrouille bien en donjon, mais on ne lui confirait aucune tâche importante en raid (decurse, interrupt…) de peur qu’il ne se plante, il fait son job et le fait bien tant qu’il n’a rien d’autre à faire en même temps. C’est le type de noob le plus répandu.

Le noob terminus est l’extrême limite du noobisme, l’opposé de l’évolutif. Déjà, pourquoi terminus ? Simplement qu’à peine le jeu commencé, il doit être fini. Il sait jouer un guerrier de niveau 2, donc avoir un druide (heal) de niveau 80 ne lui posera pas de problème. Idiot non ? Plus sérieusement, ce type de joueur ne se pose aucune question, il est sur de lui jusque dans l’erreur. Si si, vous en avez déjà vu, c’est le chasseur qui pose sont piège de glace sous l’aoe du démoniste, c’est le heal qui fonce dans le tas. Il n’a pas volonté à planté les joueurs, c’est simplement qu’il ne se rend pas compte de ses erreurs et ce même si on les lui met sous le nez.

Les déclinaisons du noob

Deux types des joueurs sont assez représentatifs, le Kévin et le Kikoolol. Deux aspects bien distincts, mais pourtant si proche l’un de l’autre.

Selon Wikipédia : dans la communauté Internet, un Kevin désigne un internaute jeune, novice et agaçant.

Retenez « agaçant ». Car c’est là que réside l’art du Kévinisme, c’est être un noob constant ou terminus, mais se prendre pour un noob évolutif ou un roxxor (tient ? un nouveau mot, on y reviendra). Un Kévin sait tout faire et même des trucs en plus, et même l’impossible, à l’entendre, Kevin = Chuck Norris + 1, ce qui est un fait invérifiable mais on en restera là.

Faire face à un Kévin peut être déroutant, car il est tellement certain de son fait, qu’il peut faire douter les joueurs non avertit (noob évolutif en apprentissage ou noob constant). Son langage particulier exprime un sentiment de supériorité, un Je-sais-tout virtuel est exaspérant au possible. On a souvent envie de leur coller une paire de baffes.

Phrases types : « tg noob, faut faire comme ca » / « putin de palouf quand tu veux du decurse la malé »

La seconde offre un sens nouveau au jeu, le paladin du Kévin soigne les malédictions. Notez que j’y ai mis les formes afin de ne pas choquer davantage en exposant un langage sur-SMSisé.

De son côté, le Kikoolol est reconnaissable par sa façon de s’exprimer. Il commence ses discutions par « kikoo » et ponctue ses phrases de « lol/mdr ». Souvent un (pré)adolescent trouvant drôle tout ce qu’il fait, même causer la mort d’un groupe, imaginez le gamin hilare devant son écran « trop mdr le dragon ».

Si une personne normale traduit : « ce dragon est mort de rire », réponse, « oui il se fout de ta gueule ».

Si un kikoo(lol) traduit : « ce dragon est bien marrant »

Tout comme le noobisme, il y a différent degré de Kikoolol (et pas Kikoololisme, c’est moche). Un kikoolol standard reste sur des expressions classiques comme lol et mdr, les variations vont crescendo, de ptdr à xptdr en passant par des « triple lol ». En bref, un mec qui se bidonne non-stop devant son PC avec un QI d’Huitre.

Voici un petit lexique des expressions Kikoo que j’ai trouvé sur internet. Non pas que je ne connaisse pas les significations, mais un copier/coller de ce que j’ai trouvé est beaucoup plus amusant, avec mes commentaires entre parenthèses :

  • LOL : Laughing Out Loud
  • MDR : Mort De Rire (cf : LOL)
  • PTDR : Peter De Rire
  • EXPLDR : Exploser de rire
  • XPTDR : Explosé péter de dire (je pense plus à une déformation du premier)
  • TRIPLE LOL et LOOOL : c’est comme LOL mais on l’emploie quand c’est trop rigolo (c’est un kikoo qui a écrit ça, car c’est « trop rigolo »)
  • NDLR : Note De La Rédaction (oui, il faut préciser qu’un Kikoo inculte peut comprendre « Niquer de la rigolade » mais c’est un piège)

La principale difficulté est de faire la distinction entre un joueur normal et un kikoolol ou un kévin. Premièrement, le nom du personnage. Arthaslol92 est un kikoo, Roxxman est un kévin. Bon là c’était facile, faisons plus dur. Pitchoun, c’est un kikoolol, LichDK, c’est un kévin. La règle la plus simple est la suivante : plus le pseudo est « mignon » plus on tend vers le Kikoolol, plus le pseudo est « bourrin / prétentieux» plus on tend vers le Kevin. Malgré ça, bon nombre de Kikoolol passe inaperçu avec des pseudos classiques. La seule solution dans ce cas est d’attendre qu’il parle.

Contrer les noobs

Il faut déjà savoir à quel type de noob on a à faire. Contre les Kikoolol, Kévin laissez tomber, il y a peu de chance d’obtenir un résultat. Par contre, pour les autres, on peut leur expliquer leurs erreurs. Faites attention ) ne pas les vexer, ne dites pas « Mais non boulet, c’est comme ce sort qu’il faut faire. » mais « A ta place utilise ca, comme ça tu augmenteras ton/ta regen/dps/aggro… ».

Il faut toujours tourner la phrase à l’avantage du noob. Par exemple, si un chassous chain son piège de glace sous une Aoe : « N’utilise pas ton piège ici, il ne reste pas à cause de l’aoe et tu uses ta focalisation pour rien ».

Conclusion

On a tous été noob un jour, même pendant les 5 premières minutes. Certain ont besoin de plus de temps pour s’adapter ou comprendre le fonctionnement, ne les fustigez pas, ils le font très bien eux mêmes. Par contre, contre les Kévin et Kikoolol, pas de pitié.

Oui cet article m’a permis de déverser tout ce qui m’énerve chez certain joueur, mais vu que c’est argumenté et présenté de manière convenable, on va dire que vous me pardonnez…

Laisser un commentaire