Adaptation cinématographique

C’est un marché en pleine expansion. Chaque livre aura un jour son film, chaque jeu vidéo aura un jour son film… tout l’univers aura bientôt son film… ça n’en finira jamais. Mais qu’en est-il de la motivation des producteurs bouso-mondialiste qui font de la merde au nom de l’art ?

Du fric, encore du fric

C’est une évidence comme la lune dans le ciel, ce ne sont que des coups marketing, les producteurs utilisent le succès d’œuvres littéraires ou vidéo-ludiques pour vendre les films comme des idées novatrices.

On commence avec Street Fighter, et c’est vieux, très vieux, donc je n’ai pas vu, donc je la ferme. Plus récemment, on a vu Harry Potter où je trouve les films très bien. Le problème principal étant de faire tenir en un deux heures un roman qui nécessiterait plutôt trois à quatre heures de vidéo. Forcément on coupe un peu, parfois beaucoup et ce n’est pas très fin, mais ca passe. Tous les Harry Potter sont très bien fait, sauf la Coupe de Feu, où il n’y a aucun repère temporel, on a l’impression que les épreuves s’enchaines tous les deux jours alors qu’il y a plusieurs mois entre chaque. Le dernier ayant été réalisé en deux parties pour faire tenir toute l’intrigue car il n’y a rien a enlevé et c’est vraiment très bon.

Il y a eu Twilight… j’ai jamais vu, jamais lu, je dis que c’est de la merde mais je ne devrais pas… mais un vampire qui brille la journée. Même dans Vampire Diairies (qui est une mauvaise série) un vampire feuillette le bouquin et dit que c’est de la merde.

On fait du film pour faire du film, juste une histoire de pognon, sucer les fans jusqu’au sang (Twilight ^^).

Bonne ou mauvaise ?

Une adaptation n’est pas toujours à jeter. J’ai trouvé les Harry Potter assez réussis, même s’il manque pas mal d’éléments des bouquins, mais rien de déterminant dans l’intrigue. Le dernier double-opus est d’ailleurs magistral avec un vrai rendu du livre, j’ai rarement vu une aussi bonne adaptation.

Par contre, il y a aussi des bouses innommables et dans cette catégorie Eragon fait figure d’icône. Avec un roman bien écrit et prenant, qui respecte les principales règles du fantastique (elfes, nains, humains…) on a une œuvre originale à base de dragons et autres créatures magiques. Le film c’est une daube. En une heure l’intrigue est plié, les combats sont a chier et complètement incohérents avec le livre a tel point qu’un des méchant principaux se fait tuer dans le film mais pas dans le livre. Bref, un saccage en règle.

Dead or Alive, le premier était excellent. Un scénario bidon, des combats extravagant mêlant du n’importe quoi avec… encore du n’importe quoi, un film ne se prenant pas au sérieux qui fait que c’est très sympa, un bon moment… mais débrancher le cerveau, il servira a rien.

Utilisez les pincettes

Du livre au roman, il n’y a qu’un pas, la compression pour la durée du film et la vision du réalisateur. Les Seigneurs des Anneaux ont bénéficié d’un casting important, de moyens colossaux et surtout d’un réalisateur fan de Tolkien. L’œuvre d’origine n’est pas entièrement retransmise, mais on arrive à ressentir l’ambiance. Concernant les Twillights, il faut sans doute être fan pour apprécier et se rendre compte de la justesse et de la crédibilité du scénario.

Jeux vidéo

Ca aussi c’est un gros pavé. Avec des adaptations plus ou moins réussi. Mais c’est différent d’un livre puisqu’on part d’une base visuelle, c’est finalement comme une grosse cinématique résumant un jeu complet. De mémoire, Prince of Persia était sympa, sans plus, Hitman était déjanté et à 100h à l’heure. Il y en a pour tous les goûts, du pire au meilleur. Et du film Wow (qui nous fait attendre) je n’attends qu’une chose, des combats magiques épiques, loin de la voltige de Saruman et Gandalf, loin des étincelles de Harry Potter, un peu plus proche des films Donjon & Dragon

Adaptation de l’adaptation

Eux ils ont fait très fort… le film Eragon a donné naissance à un jeu vidéo qui fait passer le film pour un chef d’œuvre. C’est fade, c’est moche, ça ne représente pas le film à sa juste valeur alors que celui-ci est déjà une …. J’ai déjà trop utilisé ce mot.

A l’inverse, certains jeux Seigneur des Anneaux sont très réussis, notamment Lotro (Lord of the ring Online) qui a acquis un certains succès. Harry Potter a eu un certain succès également, je me souviens avoir joué plusieurs heures sur le premier opus qui n’était pas des plus facile et offrait un environnement assez riche.

De manière générale, il faut se méfier des adaptations, c’est parfois réussi, parfois raté, il faut déjà aimer ou ne pas connaitre l’œuvre de base. J’imagine mal quelqu’un se mettre à aimer une histoire sous forme de film alors que le livre a déplus.

– C’est super, c’est petit, portatif, pas de source d’alimentation externe, beaucoup de données… c’est quoi ?
– Un livre.

2 réflexions sur « Adaptation cinématographique »

  1. Pour compléter ton propos, et parce que tu avoues toi-même ne rien savoir à ce sujet, le film Twilight est la fidèle adaptation du livre éponyme. C’est même l’une des meilleures adaptations que j’ai vu, il suit presque le livre à la lettre. Donc les absurdités que tu soulignes (le vampire qui brille) ne sont pas le fait d’une mauvaise adaptation, rappelons juste que l’auteure est mormonne, ça explique bien des choses…
    Sinon, je suis d’accord avec toi pour dire qu’il y a de tout et n’importe quoi. Il est vraiment important que le réalisateur soit « amoureux » du matériau de départ (livre ou jeux vidéo) pour faire quelque chose de bon, souvent il s’agit d’une commande de la part d’un studio de production avec un cahier des charges très fourni (effets spéciaux plus importants que l’histoire, classification tout public) et là on frôle la catastrophe.

    1. Exact. Pour continuer sur Twilight, le soucis ne vient pas forcément de l’auteur ou de l’adaptation, mais de la réputation. Au départ je ne voyais pas Eragon comme une « oeuvre » considérant qu’un adolescent ne peut pas écrire de choses cohérentes longue sans se planter. Il se trouve que depuis que j’ai lu le livre ma vision sur le sujet à changé.

      Après ça reste un film de vampire (encore) qui est connu pour les « je t’aime, moi non plus » que pour son intrigue surnaturelle, ce qui ne m’attire pas à la base.

Laisser un commentaire