Gravity

Image gravity

gravityJ’ai beaucoup hésité avant de faire un retour sur Gravity étant donné l’énorme battage médiatique autour. Finalement, je me suis dis que ça valait sans doute le coup. Par contre, j’ai moyennement apprécié sur certaines affiches, la liste des films de SF marquant chaque décennie dont Gravity pour les années 2010, nous ne sommes qu’en 2013 et se comparer à 2001 Odyssée de l’Espace est … prétentieux ? Alors que justement le réalisateur disait ne pas vouloir regarder le film durant la production pour éviter de plagier.

Histoire

Deux ingénieurs et un astronaute sont en sortis extra-véhiculaire dans l’espace pour effectuer une mise à jour et des réparations. Les russes font exploser un satellite défaillant ailleurs, mais les débris se dirigent dangereusement vers la navette.

Critique

On pourra dire ce qu’on voudra sur ce film, personne ne peut nier que les plans sont spectaculaires. La 3D donne réelle impression de profondeur même si je la trouve encore sous exploitée.

En soit le film est bon, on ne peut pas dire le contraire, mais a coté, le scénario est assez pauvre et il se permet beaucoup trop de liberté avec les lois de la physique (loin derrière Star Wars quand même) alors qu’il se vente de les respecter.

Premier point, il n’y a pas de bruit dans l’espace…. c’est respecté : quand les personnages percutent des objets, on entend qu’un bruit résiduel de vibration via les communicateurs. Mais pourquoi mettre des bruits spécifiques à des objets passants à grande vitesse à coté dans la musique, ça détruit complètement le phénomène de silence.

Second point, l’inertie… quand on bloque net un objet dans sa course comme une bille qui roule ou un astronaute en perdition, ça revient à exercer une force inverse à son mouvement de même puissance. A partir de là, la bille ou l’astronaute ne bouge plus. Ce n’est pas respecté.

L’angoisse générée par les situations dramatiques de l’héroïne est très bien gérée, mais la même situation se répète trop de fois pour que la dernière nous inquiète réellement. Et ce film étant un survival en huis clos dans l’espace, revoir le film une seconde fois n’aura absolument plus le même impact (mais c’est à peu près vrais pour tous les films de ce genre).

Quelques situations font sourire et reposent le spectateur avant une nouvelle accélération de rythme, ce qui est une bonne chose, mais elles sont mal amenées et parfois trop surprenante pour être réalistes.

Et la fin a un goût d’inachevé, il manque quelques secondes pour faire quelque chose en plus, on attend un événement qui ne viendra jamais et c’est dommage.

Conclusion

Très bon film, mais à ne voir qu’une fois pour ma part.

Laisser un commentaire