Jonah Hex

Image jonah-hex

jonah-hexA l’origine bande dessinée, l’adaptation a souffert de quelques défauts. Malgré un bon casting, je n’ai pas été convaincu par ce film qui aurait pu être grandiose.

Histoire (wikipédia)

En 1861 Hex rejoint l’armée des États confédérés d’Amérique. La guerre éclate entre le nord et sud. Ironie du sort, Hex ancien esclave se retrouve du côté des esclavagistes du Sud. Hex se lie avec Jeb Turnbull, et, troublé, refuse de soutenir le Sud. Il part au Fort Charlotte dans l’armée de l’Union qui lui demande l’emplacement de son unité, mais Hex refuse de la leur indiquer. Cependant l’argile sur son cheval permet de trouver l’emplacement des rebelles.

Tous les rebelles sont capturés dont « Jeb Turnbull », Hex est félicité par le chef de l’union, qui le fait passer pour un traitre. Hex essaie alors de faire échapper les prisonniers du Fort Charlotte, mais ils sont capturés et massacrés par les soldats du Nord. Quentin Turnbull promet de venger la mort de son fils Jeb.

Hex repart dans le camp Apache où il découvre que Noh-Tante est marié à sa bien-aimée et leur rivalité reprend. Il leur raconte son histoire mais pour déterminer qui dit la vérité, le chef organise un combat entre Noh-Tante et Hex. Hex tue Noh-Tante avec un couteau au lieu de son tomahawk(trafiqué). Le Chef Apache considère cela comme un assassinat, le marque de la marque du démon au visage et le chasse de la tribu.

Histoire (film)

En 1861 Hex rejoint l’armée des États confédérés d’Amérique. La guerre éclate entre le nord et sud. Ironie du sort, Hex ancien esclave se retrouve du côté des esclavagistes du Sud. Hex se lie avec Jeb Turnbull, et, troublé, refuse de soutenir le Sud. Il part au Fort Charlotte dans l’armée de l’Union qui lui demande l’emplacement de son unité, mais Hex refuse de la leur indiquer. Cependant l’argile sur son cheval permet de trouver l’emplacement des rebelles.

Tous les rebelles sont capturés dont « Jeb Turnbull », Hex est félicité par le chef de l’union, qui le fait passer pour un traitre. Hex essaie alors de faire échapper les prisonniers du Fort Charlotte, mais ils sont capturés et massacrés par les soldats du Nord. Quentin Turnbull promet de venger la mort de son fils Jeb.

Bien des années plus tard, Turnbull retrouve Hex, le crucifie et brûle sa famille. Il le défigure également. Réanimé par des indiens durant un rite sacré, Jonah Hex a la faculté de parler aux morts.

Critique

Le pouvoir (ou malédiction) de Hex est sous exploité, cela passe plus pour un outil miraculeux (comme un tournevis sonique). C’est assez dommage quand on pense aux possibilités…

Les scènes s’enchaîne dans une sorte de micmac infâme ou les apparitions de la bimbo du scénario sont on ne peut plus énigmatique.

Les relations entre les personnages ne sont pas du tout fouillé, c’est plutôt « bonjour – au revoir » et « content d’avoir tué un méchant avec toi ».

Il y a quand même de bon côté, le film est regardable vu que les acteurs ne sont dans l’ensemble pas mauvais, mais je reste assez septique sur sa qualité. Il me fait beaucoup pensé à Van Helsing (qui n’est pas un chef d’oeuvre) mais en moins bien.

Conclusion

A regardé une fois, pas deux. Ne pas acheter en dvd.

Laisser un commentaire