Les Boxtrolls

les-boxtrollsDernier film d’animation pour enfant, les Boxtrolls ne sont finalement pas si touchant qu’on pourrais le croire.

Histoire

Source : allociné

Les Boxtrolls est une fable qui se déroule à Cheesebridge, une ville huppée de l’époque victorienne, dont la principale préoccupation est le luxe, la distinction et la crème des fromages les plus puants. Sous le charme de ses rues pavées, se cachent les Boxtrolls, d’horribles monstres qui rampent hors des égouts la nuit pour dérober ce que les habitants ont de plus cher : leurs enfants et leurs fromages. C’est du moins la légende à laquelle les gens de Cheesebridge ont toujours cru. En réalité les Boxtrolls sont une communauté souterraine d’adorables et attachantes créatures excentriques qui portent des cartons recyclés comme les tortues leurs carapaces. Les Boxtrolls ont élevé depuis le berceau un petit humain orphelin OEuf, comme l’un des leurs, explorateur de décharge et collectionneur de détritus mécaniques.

Ils deviennent soudainement la cible d’un infâme dératiseur Archibald Trappenard qui voit dans sa disposition à éradiquer les trolls son ticket d’entrée au sein de la bonne société de Cheesebridge. La bande de bricoleurs au grand coeur doit alors se tourner vers celui dont ils ont adopté la responsabilité, ainsi qu’une jeune fi lle de la haute qui n’a pas froid aux yeux, Winnie afin de concilier leurs deux mondes, au gré des vents du changement… et du fromage…

Critique

Si les boxtrolls est un film pour enfants, il est certain que le réalisateur n’a pas réglé tous ses problèmes avec son père. Le film est extrêmement dérangeant sur certains aspects aussi bien dans la relation des enfants et des adultes que certains personnages entre-eux.

L’animation en elle même est sympathique, le contexte est bon, mais c’est le développement de l’histoire et les personnages qui laisse à désirer..

Attention spoiler !! Je suis obligé de spoil un peu (pas tout quand même) si je veux bien faire.

L’un des adultes présent dans l’histoire est le père de la fillette qui découvre Oeuf, le personnage principale, ce père est également le maire de la ville. Elle explique que les adultes écoutent les enfants alors que manifestement son père ne l’écoute pas. Plus tard dans le film, quand Oeuf veut prouver une vérité, qu’il a toutes les cartes en main et que les preuves sont là, le père refuse absolument de voir ce qu’il se passe, trop absorbé par la gloire de la ville que par le bien-être d’un enfant. Il n’y a pas de message plus malsain que celui-ci, montrer qu’un père n’écoutera jamais son enfant ou même l’enfant d’un autre qui essaye de lui parler d’un problème.

Le méchant est également beaucoup trop présent et finalement, le film aurait dû porter son nom.

Et pour finir de démonter le film, il n’est pas drôle. Il y a quelques moments touchants, parfois quelques anecdotes humoristiques qui feront plus rire les adultes que les enfants, notamment les sbires du méchant qui tout au long du film s’interroge de manière très philosophique sur le bien fondé de leurs actions. Même la fin est sinistre… mais celle là je ne spoilerais pas.

Youtube

Conclusion

Je n’ai pas aimé, je ne le recommande pas.

Leave a Reply