La presse web

Il y a quelques jours, je surfais tranquillement sur internet et un « gros titre » a attiré mon attention : « BHL partage sa vie avec la descendante des amis intimes d’Hitler« . Curiosité piqué au vif, je m’étonne de ce titre un peu trop racoleur et je décide de m’intéresser au fond.

Premier article

Source

Pour commencer, il s’avère que la demoiselle en question est l’héritière des brasseries Guinness et que oui, ses grands parents se sont mariés en 1936 dans la maison de Joseph Goebbels en présence d’Hitler (point Godwin). Et que en plus l’arrière grand père de la demoiselle est le cousin du père de l’ancienne reine d’Angleterre. Donc il y a conspiration et ce monsieur BHL tient plus a l’argent qu’à la mémoire de la Shoah…

Je cite l’article : « Lorsque l’argent coule à flots, les plus fervents défenseurs de la Shoah et de sa mémoire sont moins virulents à l’égard de certaines personnes. »

Alors oui c’est volontairement provocateur, mais à cela je répondrais deux choses :

  • Les grands parents de la demoiselle étant amis d’Hitler avant la guerre et ne sont pas nazis
  • BHL estime peut être que les enfants n’ont pas à payer pour les erreurs de parents

Dans les commentaires, un en particulier a attiré mon attention, il était posté en réponse à un autre commentaire expliquant que les enfants ne doivent pas payer les pots cassés. Ce fameux commentaire expliquait que Drucker refusait d’inviter Marine Le Pen à cause d’une blague de son père. SAUF QUE… Marine Le Pen a repris les rênes du partit de son père et que’elle savait pertinemment où elle mettait les pieds.

On ne peut pas blâmer le fils du fondateur du Klux klux klan pour ce qu’a fait son père, sauf si ce dernier rejoint aussi le Klux klux klan.

Second article

Source

Résumé : l’ex-nourrice de l’enfant de Yannick Noah et de Isabelle Camus les attaque pour abus de faiblesse et esclavage.

Je pense que l’affaire est sérieuse, mais plusieurs points attirent mon attention. L’ex-nourrice prétend avoir été sous-payé et licencié de manière abusive. Mais quand elle raconte son histoire, je ne peux m’empêcher de rire.

Elle estime avoir été sous-payé à 950€/mois pour un travail de nourrice à plein temps, jour et nuit.

Déjà avoir été payé sous entend qu’elle n’était pas esclave, et se plaindre de 950€/mois en étant probablement logé (car jour et nuit), nourrit et blanchit c’est osé.

Ensuite, ce soit disant esclavage a eu lieur de Juin 2004 à l’Automne 2004… soit entre 3 et 6 mois. La nourrice s’étant barré car elle s’est plainte de son salaire trop bas pour bosser jour et nuit. D’où le licenciement abusif. Sauf que si je dis à mon patron que je n’ai plus envie de bosser car pas assez payer il va me virer et ce ne sera pas abusif car c’est moi qui refuse de travailler.

Dernier point et pas des moindres, la nourrice ne se serait rendu compte de cet esclavage qu’en 2011, soit 5 ans après.

Au final cette plainte ne me semble pas fondée et surtout un moyen d’attirer le discrédit sur une célébrité qui ne demande rien à personne ou pour se faire de l’argent.

Il y a des gens qui sont réellement exploité en France, des travailleurs immigrés sans papier qui travaillent jour et nuit sans salaire avec à peine de quoi vivre, d’autre qui subisse cet esclavage durant plusieurs dizaines d’années avant de sortir la tête de l’eau.

Conclusion

On vient de voir deux cas de figure. Le premier, un article racoleur avec un fond plus que douteux de conspiration sioniste qui fait écho aux événements récents. Le but est clairement d’attirer le passant. Dans le second cas, le dossier ne raconte que les faits, mais cette fois c’est l’acteur du dossier qu’on peut remettre en question.

Le web donne une plus grande liberté d’expression, il n’y a pas de limite de pages ni de contenu, les journaux ne sont plus tenus de filtrer les articles avec des infos pertinentes et ne relatés que ce qui est intéressant et dans le même temps, on peut créer des dossiers de toute pièce en remettant en cause la parenté de certaines personnes ou leur affiliation.

Le père d’un ami a fait son service militaire avec Sarkozy, dois-je en vouloir à cet ami ?

Laisser un commentaire