Prise de risque

Je vais vous raconter l’histoire de Bob le Bricoleur…

Il était une fois, un bricoleur pas très doué qui s’appelait Bob. Un jour, le roi appela Bob et lui demandé de nettoyer un tube de flamme de la chaudière magique qui fournissait de la chaleur à tous le château. Bob le bricoleur était enchanté de cette demande, preuve que son travail était considéré.

Motivé par cette mission royale, Bob se précipita vers la chaudière et dévissa le tube de flamme. Immédiatement, Bob se mit à ramoner le conduit, extirpant des kilos de suie. Une fois sa besogne achevée, le pauvre bricoleur était tout noir de saleté. Décidant qu’il avait assez travaillé pour la journée, il rentra chez lui se laver, où il raconta son exploit et toute l’estime que le roi avait pour lui à sa femme.

Cette nuit là, il eu la tête emplie de rêves et de gloire, il se voyait Roi Bricoleur.

Le lendemain, quand Bob arriva pour remettre le tube de flamme en place, le Roi l’attendait, l’air furieux. Dans la salle de la chaudière tout était noir de suie, comme si un incendie s’était déclaré pendant la nuit.

– Que s’est il passé mon bon Roi ?

– Mon cher Bob, avez vous pensé à arrêter la chaudière avant de dépendre le tube de flamme ?

Comme pour répondre à son hésitation, la chaudière cracha un jet de flamme d’une dizaine de mètres. Devant ce spectacle terrifiant, Bob se sentit insignifiant et réalisa que la chaudière pouvait lâcher ses flammes infernales pendant qu’il était dans la pièce en train de travailler, ou pire encore, pendant qu’il descendait le tube de flamme et donc sur lui directement.

Pour justifier son erreur, Bob regarda le Roi droit dans les yeux et lui dit :

– Personne ne m’a dit d’éteindre la machine.

A ces mots, le Roi lui décolle une claque magistrale à fissurer un mur :

– Le bon sens mon cher, le bon sens… et au besoin, votre instinct de survie.

Note : cette histoire est largement modifié mais tiré d’un fait réel. Dans la réalité, le brûleur aurait lâché ses flammes dans un atelier de menuiserie. Par chance, Bob a eu le temps de réinstaller le tube avant que tout n’explose. Toujours est-il qu’il est persuadé de ne pas être en tort.

Laisser un commentaire