Optimiser les métiers des personnages (Suite)

Voici la suite du premier article sur le sujet sur les métiers de World of Warcraft. Plus qu’un exposé sur les possibilités de chacun, je me suis orienté sur leur importance dans l’optimisation des personnages et la relation main/rerolls.

Note : Cet article est obsolète depuis la sortie de Draenor. Nouvelle version ici.

Voici un cas concret, problème auquel j’ai été soumis puisque je vais exposer mes différents personnages :

  • Mains : paladin, voleur
  • Rerolls: druide, mage, guerrier
  • Rerolls en leveling : prêtre, démoniste, dk, voleur

Choix pour les mains

Depuis peu, je joue avec deux personnages principaux. J’ai donc été obligé de repenser l’organisation des métiers pour que ca colle avec plusieurs mains.

Le paladin est Forgeron depuis le début, il a été mineur mais les stats apportés par ce métier n’était pas idéales donc je suis passé joaillier. Le voleur quant à lui a été monté à l’origine pour le HF Grand malade. Il me permettait de farmer les plantes nécessaires pour les cartes et les coffrets, il est donc naturellement Calligraphe et Herboriste. Mais j’ai switch alchimie pour une raison qui m’échappe totalement aujourd’hui.

Donc les deux mains ont des métiers opti pour leurs rôles.

Choix pour les rerolls

Un peu plus compliqué maintenant… Le but est de répartir les métiers non utilisés sur les rerolls.

Sur le druide, de manière tout à fait logique, j’ai pris herboristerie. Le fait de récolter en forme de vol en fait un outil précieux. Sur le guerrier, j’ai pris minage parce que c’est le seul métier qui me manque pour faire la Joaillerie et la Forge du paladin.

Il me reste donc Enchantement, Couture, Dépeçage, Travail du cuir à répartir sur les différents personnages: un mage 85, une prêtresse en leveling, une démoniste en leveling et un dk en leveling également. Pour être logique, et rentabiliser le temps de jeu, il faudrait idéalement un métier de collecte sur chacun. Sachant que je ne jouerais sans doute plus le dk, je l’écarte de l’addition, et il est probable que j’attaque un chasseur.

Donc en répartition préalable ca me donne;

  • Mage : herbo
  • Prêtresse : herbo
  • Démoniste : herbo
  • Chasseur : depecage + travail du cuir

Alors pourquoi ? Déjà le choix du chasseur s’impose, car c’est un métier qui permet de fabriquer du stuff en maille. Il pourra logiquement s’auto-suffire. L’herboristerie sur les trois personnages, c’est histoire de rentabiliser les temps d’attente en donjon. L’alchimie du voleur me sera utile pour de la revente de flacons ou d’élixirs.

Autre paramètre, je compte jouer la prêtresse en heal, donc la combinaison Enchantement/Couture lui ira comme un gant. Et finalement…

  • Mage : herbo + alchimie
  • Prêtresse : Enchant / Couture
  • Démoniste : herbo
  • Chasseur : depecage + travail du cuir

J’ai rajouté l’alchimie au mage car le voleur est spé transmutation, et j’ai besoin d’un spé flacon.

Conclusion

C’est par élimination et recoupement qu’on peut déterminer les métiers des personnages de manière optimisée. Les paramètres ne sont pas les mêmes pour tous, mais on peut donner des grandes lignes de réflexion.

Leave a Reply