Outland

outlandJeu indépendant distribué par Ubisoft, Outland est un jeu assez nerveux dans le gameplay, qui demande pas mal de réactivité.

Histoire

On incarne une sorte de nouvelle génération de gardien, et au début du jeu, on obtient les pouvoirs de deux déesses, celle de Lumière et celle de… l’Obscurité (1 point à celui qui a trouvé). Notre but étant de… je ne sais pas en fait, mais en gros on avance dans les tableaux et ça fait une histoire.

Critique

Le système de gameplay est très intéressant et fonctionne sur un principe de couleur. Au début du jeu on commence jaune, puis on obtient les pouvoir bleu (en perdant jaune) et rouge. L’idée est simple mais efficace :

  • On ne peut pas être blesser par un laser/boule de la même couleur que nous
  • On ne peut pas blesser une créature de la même couleur que nous, mais elle si
  • On ne peut utiliser que les plates-forme de notre couleur
La possibilité de switch entre rouge et bleu de manière instantanée rend le jeu très dynamique. Combiné cela à une attaque directionnelle à l’épée, une glissade pouvant blesser un ennemi et une charge au sol pour casser de la pierre, nous avons tout un arsenal de possibilités.

Au premier abord, on a un design très simple, avec un premier plan noir qui intègre les décors physiques, les monstres et les personnages. Au second plan, des illustrations correspondants aux différents environnements qu’on va visiter, comme les Enfers, la jungle, des temples… Ça ressemble à certains décors de Kirikou. Très beau graphiquement.

Le personnage gagne rapidement en compétence ce qui renouvelle le jeu en permanence, les boss sont assez costaud, dès le premier (voir vidéo).

Il y a également un système de trophés, où on doit récupérer des morceaux d’armures.

Petit bémol, et de taille, la boite indique un jeu co-op sur console, alors que c’est de la co-op en ligne. Du coup on risque de se faire avoir (comme moi) si on compte jouer avec des amis.

Conclusion

Un jeu sympathique, rythmé et surtout à un prix plus que raisonnable sur le Xbox Live. Je l’ai acheté en version boite avec « From Dust » et « Beyond Good and Evil HD ».

Laisser un commentaire