Dragon Age : Origins, suite

J’ai déjà parlé de Dragon Age : Origins dans un précédant article, mais maintenant que j’ai terminé le jeu une première fois donc je fais un petit retour d’expérience.

Globalement le jeu est très bon, il y a pas mal de choses à explorer, de PNJ à trouver et on peut vraiment être pris à contre pied par des choix qu’on a fait au milieu du jeu et qui n’ont pas l’air d’en être. Un simple choix de phrase à un moment donné peut changer la fin du jeu. C’est vraiment original car très souvent on arrive à faire ce qu’on veut des personnages et au pire ou relance les 10 dernières minutes de jeu pour corriger une action. Mais là… il faudrait revenir plusieurs heures en arrière pour corriger cette erreur.

Par contre, gros problème sur la difficulté du jeu en version PC. Sur plusieurs forums, certains considèrent le mode facile sur PC correspondant au mode normal sur console. Et ayant joué tout le jeu en mode normal, c’est horrible.

A savoir

Les mages sont (trop) puissants

La plupart des mages sont fragiles donc facile à tuer, mais il vous en feront baver avec leurs sorts de zones. Le pire, c’est un sort qui inflige des dégâts sur le temps et qui bloque les soins. Sur ce sort, il faut prier pour que les PV du personnage soient suffisants.

L’IA des alliés est pourrie

Si je vous dis que malgré les scripts qu’on peut assigner aux alliés, les tanks n’attaquent pas ou reste à distance, tandis que les distances se pointent souvent au corps à corps. c’est en réalité à cause d’une erreur de programmation qui fait que quand la cible disparait les PNJ considère le combat comme terminé et donc se rapproche du personnage joueur. S’il est a distance, le tank va se rapprocher, s’il est au cas, ce sont les distances qui vont se pointer.

L’attaque automatique des cac est handicapante…

Souvent, vous allez être obligé d’assigner des cibles spécifiques à vos personnages, ce qui se traduit par un clic droit sur l’ennemi. En théorie le personnage va automatiquement se déplacer pour toucher la cible, en pratique c’est plus vicieux. En mode automatique, le personnage va accélérer son déplacement pour atteindre sa cible et ralentir à quelques mètres pour se positionner. Mais si vous utiliser le clavier pour diriger vous même le personnage, il n’y a pas de phase d’accélération ou de freinage, soit un gain de temps considérable.

… selon le terrain

Cet effet d’accélération et de freinage est encore plus visible quand vous vous battez dans une pente, ces dernières ralentissant le personnage quel que soit son mode de déplacement (auto/clavier), parfois vous allez même bloquer contre des objets invisibles.

Les ennemis repousseNT les cac

Quand un ennemi apparaît, il fonce sur la cible qui génère le plus de menace, c’est cette gestion d’aggro que vous allez devoir maîtriser sous peine de voir vos mages et archers se prendre des coups de tatanes ou pire. Le problème, c’est qu’il est très difficile d’intercepter un ennemi sans utiliser de provocation, et provocation est un effet de zone, pas un effet ciblé. L’autre solution est de lui faire des dégâts pour reprendre l’aggro, sauf que quand un personnage cac se place devant un ennemi qui fonce sur un allié situé derrière, il est repoussé, il glisse sur le sol comme une porte qu’on ouvre et l’ennemi passe rapidement hors de portée.

Les dragons sont inapprochables

Il est inutile d’envoyer un dps au corps à corps sur un dragon : s’il se place derrière, un coup de queue l’enverra valser, s’il se place devant, il peut se faire croquer ou brûler, et sur les cotés, un coup de patte et puis s’en va. préféré les distances avec un tank qui occupe le dragon avec une armure anti-feu.

Les animaux mangent vos personnages

Les araignées, les mabaris et autres animaux peuvent mettre un personnage à terre et le dévorer. Vous verrez sa vis descendre inexorablement… avec un peu de chance le personnage peu survivre si un mage le soigne ou s’il a suffisamment de PV. Les dragons font de même en le prenant dans sa gueule.

Les archers et mages vont fuir

Lors d’un combat, quand les cac se rapprochent d’un distance, il va assez souvent avoir tendance à fuir. Parfois la zone où il va est déjà occupé par d’autres ennemis, rendant les combats très longs quand ça se reproduit plusieurs fois.

Conclusion

Le jeu reste très intéressant, mais j’aurais aimé connaître ces détails avant de commencer… j’aurais largement réduit mon temps de jeu d’une à deux heures.

Laisser un commentaire